Carnet de voyage: New York State Of Mind!

0
746

New York… comment dire, un rêve (tunisien) voulu, décidé et préparé une année durant. Une envie de se mettre dans un « New York state of mind ». Un besoin d’aller voir outre atlantique, de « be a part of it » ne serait-ce qu’un court moment. Durant une année, on nous pose la question : pourquoi les Etats-Unis ? Pourquoi New York ? Une ville sans identité, sans histoire, une mégapole comme tant d’autres où l’on court dans tous les sens et où l’on est perdu parmi plus de 8 millions d’habitants pressés? Je me suis moi-même posée la question. Peut-être parce que j’ai toujours eu un coup de cœur pour les grandes villes « où l’on court dans tous les sens ». Peut-être aussi parce que tous les artistes qui ont succombé au charme de la grosse pomme, de Billy Joel à Frank Sinatra en passant par Woody Allen, Martin Scorsese ou encore Alicia Keys devaient forcément y trouver quelque chose d’artistique… ou de frénétique. Quoiqu’il en soit, j’avais envie de découvrir la vie dans l’une des villes les plus fascinantes du monde. Décision prise à deux. On valide et on s’y prépare.

Les préparatifs

On n’organise pas un voyage à New York comme l’on organise un weekend à Rome. Un conseil, après avoir calculé les coûts de votre voyage, prenez votre temps pour économiser la somme. Car ce séjour peut vous coûter au minimum 4000 dinars par personne, comme il peut vous en coûter 8000 et plus. Tout dépend de vos besoins et de la durée de votre voyage.

La meilleure période pour aller à New York reste le printemps (mai-juin). Le temps y est clément et vous pourrez profiter des balades dans les nombreux parcs new-yorkais.

Certains préfèreront y aller pour les fêtes de Noël. Une excellente période si on aime cette fête, la neige et toute l’ambiance qui va avec.

Le visa coûte 350 dinars et il vous faudra le préparer au moins 1 mois et demi à l’avance (papiers, prise de rendez-vous, etc.).

Une fois la période choisie, pensez à acheter votre billet à l’avance (environ 1300 dinars) et à réserver votre logement… Car du côté de Big Apple, trouver un toit n’est pas donné. A vous de voir si vous préférez loger à moins de 100 dollars la nuit, mais à quelques kilomètres et loin de l’effervescence de Manhattan. La navette Manhattan-Brooklyn étant longue et épuisante, nous avons opté pour un hôtel dans le Upper West Side de Manhattan. Nous nous y sommes pris un peu à l’avance, et nous avons pu réserver un 3 étoiles dans un quartier chic pour 90 dollars la nuit. Autrement il y a l’option Airbnb pour sous-louer un appartement si un ami peut le faire pour vous depuis l’étranger.

central-park

Central Park

A New York

Les New-Yorkais sont des bons vivants qui aiment la simplicité et le confort. Flânez partout, marchez beaucoup et parlez aux gens. Ils vous répondront avec plaisir sans se moquer de votre terrible accent.

Le système de circulation et de repérage est simple : des avenues parallèles coupées par des rues. Les adresses sont donc des croisements de rues et d’avenues. Pour vous organiser, et surtout si vous prenez le métro (30 dollars la semaine), il vaut mieux prévoir de visiter les endroits qui se trouvent du même côté : Upper town ou Down town, Brooklyn, Harlem, Queens, Greenwich Village, Little Italy, China town, etc.

met
The Metropolitan Museum of Art (MET)

Les musées : Il est hors de question de ne pas visiter le Metropolitan Museum of Art (MET) ou encore le Musée d’Histoire Naturelle et le fameux Guggenheim. Pour voir les « incontournables » tout en faisant des économies, il suffit d’acheter les Pass. Nous avons opté pour le plus simple, le City Pass à 110 dollars et qui vous permet de visiter 6 lieux dont l’Empire State Building et le Memorial du 11 septembre.

Mon coup de cœur : Le MET. C’est l’un des plus beaux musées que j’ai jamais visités.

pastrami
Le fameux Pastrami Woody Allen

Les restos : On ne parle pas vraiment de gastronomie, mais Dieu que tout est bon! Ne ratez pas les burgers Shake Shak, les cookies Levain Bakery, les pastrami de Katz’s (là où a été tournée la scène mythique de l’orgasme du film « Quand Harry rencontre Sally »), les cupcakes de Magnolia (rendus célèbres par la série Sex and the city), le Harlem food de Sylvia’s (là ou Obama et Nelson Mandela ont déjà mangé) et la pizza Lombardi (la première pizza italienne à NYC). Vous pouvez aussi essayer le Bubba Gump pour faire le plein de crevettes dans le décor du film « Forrest Gump » ou encore aller vous goinfrer de l’interminable pastrami « Woody Allen » au Carnegie Deli. Ce sera aussi l’occasion de faire un tour au musée Carnegie Hall. Une chose est sûre, là où vous mangerez, vous ne serez pas déçu. Par contre, n’oubliez jamais les « tips » qui sont obligatoires et qui varient entre 15 et 20% pour chaque service.

chicago
Chicago à Broadway

Les spectacles : Notre coup de cœur sans équivoque est pour Broadway. Il ne faut pas rater l’un des plus beaux spectacles musicaux et dansants au monde. Nous avons été émerveillés par l’indémodable « Chicago », spectacle jazzy qui joue depuis plus de dix ans. Si vous trouvez que les billets coûtent cher -ce qui est le cas- (à partir de 120 dollars et jusqu’à 300 dollars), sachez que le site Tkts vend des billets à moitié prix pour certains spectacles du jour. Nous avons ainsi payé nos deux places 80 dollars chacune.

Le théâtre à ciel ouvert au Central Park vaut le détour. Dans ce cadre magnifique, des pièces de théâtre sont organisées gratuitement et nous y avons vu « Shakespeare In the Garden ».

Par ailleurs, je vous conseille vivement d’assister à la messe du dimanche à Harlem. Chants, blues, communion… un moment fort cultuel, culturel et musical, à ne pas rater.

woodburry
Woodburry Common Outlet

Le shopping : On y fait des affaires… mais uniquement sur les marques américaines. Polo, Michael Korrs, Ray Ban, Guess, etc., tout est à des prix très abordables et souvent soldés. Vous pouvez aussi faire votre shopping dans les quartiers « chics » tels que Soho, ou la 5ème avenue, mais là les prix grimpent tout de suite.

THE plan reste l’outlet de Woodburry : environ 200 marques en solde à quelques kilomètres de New York. Le billet de train coûte 40 dollars mais les rabais que vous y ferez couvriront largement le prix du billet. Des soldes de 50 à 70% et plus, car nous y sommes allés le jour du Memorial Day. Une robe de soirée BCBG à 100 dollars alors qu’elle était à 500 : je suis comblée.

Les incontournables

Plein d’endroits sont à visiter à New York mais n’oubliez pas d’aller à Time Square, à Central Park, de traverser le Brooklyn Bridge à pied, de visiter Ellis Island et la Statue de la Liberté, de contempler toute la ville du haut de l’Empire State Building, de visiter le Financial district, Wall street et Ground Zero, de flâner à pieds dans les quartiers de Soho, Chelsea, Little Italy, China Town et surtout Greenwich Village (j’ai pris une photo devant chez Carrie Bradshaw pour le coup), de découvrir le Bryant Park, de parcourir la Fifth Avenue, etc.

Verdict

New York : « Quand est-ce qu’on y retourne ? »