Carnet de voyage : Copenhague, la ville du « Hygge »

0
563

Comment je me suis laissé convaincre par mes copines d’aller vers le nord du globe en plein mois de janvier ? Un seul mot : « Hygge ». Terme intraduisible, purement danois, mais qui serait derrière le fait que le Danemark figure depuis des années parmi le top 3 des pays les plus heureux. Prononcé « Huggueu », le mot exprime un mode vie où chaleur, lumières tamisées, déco et relationnel sont la clé du bonheur à la scandinave. Rien que pour cela j’avais envie de partir à Copenhague, la capitale et la plus grande ville du Danemark.  Je me voyais déjà emmitouflée dans mes vêtements en laine et mes chaussettes grand format, sirotant un chocolat chaud  entre copines devant la cheminée d’un restaurant. Qu’à cela ne tienne, allons découvrir si les peuples scandinaves sont aussi accueillants et beaux qu’on ne le pense.

Comment y aller ?

Concrètement, il n’y a pas de vol direct sur Tunisair pour aller à Copenhague. Vous pouvez donc soit réserver sur des compagnies telles que Air France, Lufthansa, Alitalia,… et prévoir une escale ; ou via Tunisair en changeant de compagnie à Genève, Rome, Vienne ou Bruxelles. Quant au budget, il faut prévoir un coût entre 600 et 800 dinars le billet.

Où loger ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que la vie au Danemark coûte cher. Cependant, pour loger, vous pouvez toujours opter pour les « hostels » (auberges) aux prix très attractifs comparativement aux hôtels.

Nous avons logé dans l’« Urban House Copenhagen » située dans le quartier animé de Vesterbro, et qui se trouve à 2 minutes à pied de la gare centrale de Copenhague. A cinq, nous avons pris une grande chambre confortable pour 25 euros la nuit, par personne. L’endroit était très animé par des visiteurs de nationalités multiples. Le personnel est très accueillant et l’espace central (bar) se prête aux rencontres et à la fête. Nous avons particulièrement apprécié le buffet du petit déjeuner au coût de 7 euros, car en quittant l’auberge, les prix flambent. N’oubliez pas de faire le change des euros en couronnes danoises sur place.

Urban House Copenhagen 

A visiter à pied « slow travel »

Ou à bicyclette, si vous maîtrisez. Copenhague est en effet la capitale européenne du vélo avec 400 km de pistes cyclables. Pour les personnes qui ne savent pas pédaler -comme moi- vous pouvez vous balader à pied et profiter de la « pureté » du paysage environnant. Ici, il y a peu de voitures et peu de klaxons, l’air est pur, les rues sont agréables à arpenter et se parent de belles lumières dès que la nuit tombe.

Parmi les endroits les plus intéressants à visiter à pied, il y a le canal Nyhavn, bordé de maisons aux façades multicolores. Sur son côté nord, il y a de nombreux bars et restaurants pour une pause gourmande. Même en plein hiver, vous pouvez vous mettre en terrasse. Certains endroits proposent une couverture à mettre sur vos genoux, un peu comme à la maison. Pour ceux qui ont gardé une âme d’enfant, n’hésitez pas à aller sauter sur les trampolines de rue.

canal Nyhavn

Pas très loin du canal, il y a le « Paper Island » (Papirøen) :

Ici, c’est l’un des principaux endroits pour manger de la street food dans une ambiance très sympa. Un autre avantage ; les prix restent abordables pour y goûter un smørrebrød (les fameuses tartines danoises), mais aussi tous les autres types de menus sur le pouce.

En vous baladant de ce côté-là de la ville, n’oubliez pas de visiter la petite sirène et de prendre quelques photos. Un « must see » touristique, même si au final cette œuvre nous rappelle le Manneken-Pis ; lorsqu’on s’attend à une grande sculpture et que l’on se retrouve face à une petite créature,… certes belle, mais petite.

Christiania

La ville de Christiania 

Ville libre et libérée de Copenhague, « Christiania » a été fondée en 1971 et fonctionne comme une communauté intentionnelle autogérée. Vous serez surpris par l’ambiance qui y règne, très « peace ». « Have fun », « don’t run », « no photos »,  vous diront les habitants de la ville très « hippies ». Christiania est très colorée et des tags se trouvent partout sur les façades des bâtiments. La vente de cannabis est autorisée et il y a même tout une rue dédiée à ce commerce. Plus loin, vous trouverez un grand fumoir entouré de restaurants et de bars où vous pourrez boire des boissons artisanales, fabriquées uniquement à Christiania.

Quoi faire ?

Musée du design

Véritable ode au design danois, ce musée présente un ensemble de collections post-1900. L’endroit est incontournable si la décoration vous intéresse. La signalétique n’est pas bien faite et on a du mal à comprendre le cheminement historique des choses, mais les objets valent le détour. Mention spéciale à la partie dédiée aux chaises.

Musée du design

Jardins de Tivoli

Un vrai parc d’attraction. Les jardins de Tivoli datent de 1843 et l’ambiance y est féérique, comme dans les contes. Les couleurs des jardins et des fleurs, les lumières qui décorent les arbres et les attractions, les spectacles en plein air, les concerts,… vous feront sûrement craquer pour ce lieu historique inratable. Vérifiez tout de même que les Jardins sont ouverts en hiver. Souvent après les fêtes de Noël, les lieux ferment pour maintenance. Prévoir 17 euros en moyenne pour y accéder.

Mais aussi le jardin botanique, le château Rosenborg, le quartier Christianshavn, la tour Ronde, etc.

Quoi manger ?

Indéniablement le Smørrebrød, le fameux « pain au beurre » qui se mange à toute heure de la journée, mais particulièrement à midi. Du pain de seigle ouvert et garni selon différentes manières : fromage, saumon, oignon, viande hachée,… Le Paludan Bog Cafe reste un endroit très convivial pour tester ces bons petits « tapas » à la danoise.

Pour un verre :

Bådudlejning & Cafe : Overgaden Neden Vandet 29, Copenhague, Denmark

Un bar/péniche où vous pourrez prendre un verre en écoutant du jazz ou du blues dans une ambiance cosy et velvet, tout en ayant une belle vue sur le canal du quartier Christianshavn.

Pour un dîner :

Fleisch :  Slagterboderne 7,  1716 København

Nous avons testé le Fleisch ; un restaurant qui fait aussi office de boucherie. Ici, la viande est bonne et les prix moyens (pour le Danemark). Il faut compter 45 euros par personne.