Carnet de voyage : Barcelone

0
2388

Femmes de Tunisie a choisi de vous faire part d’un bon plan voyage-évasion pour ceux qui ont programmé quelques jours de vacances prochainement. Climat doux, plage, shopping, farniente, paellas et tapas sont au rendez-vous. Pour bien visiter la ville Catalane, quelques jours suffisent. Testée et approuvée, la ville qui a inspiré les débuts de Picasso et le génie de Gaudi est pleine de ressources. A deux, en week-end romantique, ou en groupe pour un trip déjanté, voici pour vous quelques conseils et tips pour passer un agréable séjour de l’autre côté de la méditerranée :

Préparatifs : Quand partir, où loger et pour combien ?

Le soleil est un grand ami de la ville catalane. Présent presque 300 jours par an, vous n’aurez que l’embarras du choix pour choisir la bonne période de votre voyage. Si vous n’êtes pas très fan des grandes foules ou souffrez de claustrophobie, privilégiez le printemps ou le début de l’été (c’est-à-dire aux mois de mai/juin ou septembre/octobre). Les prix des billets démarrent à 380 dinars TTC et peuvent aller jusqu’à 600 dinars pour cette période de l’année. Une fois votre billet pris, pensez logement. Attention, il faudra s’y prendre un peu à l’avance. Barcelone est une ville très prisée par tous. La petite auberge qui vous fait de l’œil pour ses prix mimi risque d’afficher complet du jour au lendemain. Un petit tuyau: le site infaillible qui offre la possibilité de réserver à l’avance (pour certains hôtels) et payer une fois sur place est no contest Booking.com.. Sur le site, vous trouverez avis, notes, critiques et pourrez affiner votre recherche selon vos critères de sélection.

Autre plan sympa pour l’hébergement : le airbnb, sorte de site communautaire où des personnes mettent un logement (appartement, studio, villa etc.) à disposition. Vous pouvez selon vos critères trouver l’appartement qui donne sur le port de Barcelone dont vous rêvez depuis décembre dernier. Pour le paiement, essayez d’entrer en contact avec le proprio, histoire de négocier avec lui un paiement en cash si vous ne disposez pas d’une carte bancaire internationale.  Les prix peuvent aller de 30 à 120 euro la nuit selon vos critères de choix.

Quant aux plus téméraires, la solution du couchsurfing est envisageable. Le concept repose sur la gratuité de l’hébergement, et reste la principale motivation des adhérents.

Vous y êtes…

Une fois arrivé à l’aéroport de Barcelone, ne perdez pas votre temps à comparer les différents moyens de transports pour vous rendre à l’hôtel. La meilleure chose à faire est de prendre le bus dont le ticket coute 6 euro et qui vous emmènera direct à une place centrale appelée Plaça Catalunya. A partir de là, vous pouvez prendre le métro ou choper un taxi jusqu’à votre domicile temporaire. Essayez tout de même de réserver dans les environs de la Plaça Catalunya, où vous serez près de toutes les activités de la ville.

Si vous optez pour ce choix, vous pourrez vous rendre à pieds à tous ces endroits (les classiques, les inévitables, les intemporels etc.) :

Parc Güell : édifié entre 1900-1914 par Antoni Gaudi, le plus célèbre architecte espagnol, le parc était destiné à devenir une ville sur une colline. Il deviendra l’un des endroits les plus incontournables de la ville. Le parc figure dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En y allant, n’oubliez pas d’immortaliser le moment avec une photo de l’imprenable vue sur Barcelone, en prenant soin de prendre la pause sur le banc en céramique-appelé le fameux lézard- . L’entrée au parc est payante (8 euro) à raison de 400 personnes toutes les 30 minutes…munissez vous de patience si vous y êtes avant l’heure et profitez pour vous échauffez…Au parc Güell, il faut du souffle et des muscles. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Villa Pedrera : Reste l’une des plus belles œuvres de Gaudi. La casa Milà a été conçue par l’architecte presque sans aucune ligne droite. Tout en ondulation, la façade de la Pedrera, « carrière » en catalan, rappelle les vagues. C’est en visitant la casa Milà que vous percevrez tout le génie de Gaudi. Habité, l’immeuble reste néanmoins un des bâtiments les plus visités de Barcelone. Pour 16 euro, vous aurez accès à un appartement, la terrasse ondulée ainsi que l’étage où sont regroupées quelques maquettes et photos des travaux de Gaudi les plus connus.

La Sagrada Familia : Probablement le monument le plus emblématique de la ville. Œuvre inachevée de Gaudi, l’église est érigée à partir de 1882. Toujours en travaux, la date de livraison est prévue pour 2026, ce qui fera presque un siècle et demi de chantier. Si vous ne voulez pas attendre encore 12 ans pour voir l’œuvre finie, allez faire un tour à l’intérieur de l’œuvre baroque. Compter 13€ par personne en visite libre et 17 € avec un audioguide. L’accès à l’ascenseur coûte 3€.  Un conseil: y aller très tôt le matin au risque de passer 2 heures à la queue.

Musée Picasso : Quelque part dans le quartier El Born, le Musée Picasso regroupe ses œuvres depuis ses jeunes années d’artiste jusqu’à ses premières toiles à tendance cubistes. Un must see selon la plus part des amoureux de Barcelone.

La plage de Barcelone : La meilleure est Barceloneta. C’est vrai! Nous avons le sable fin, les plages étendues à ne plus finir mais en allant à Barceloneta, gardez en tête qu’elle a été élue « 3e meilleure plage au monde » par la chaîne Discovery dans son documentaire « les meilleures plages du monde ». Vous la verrez autrement! Farniente, soleil, cocktails, beach game etc. vous aurez tout à proximité pour passer une journée mémorable de détente et de relaxation.

Le rafraîchissemnt au rooftop de l’hôtél W n’est pas un luxe.

Barcelone, c’est aussi mais surtout les Tapas…et la Paella

Quand pour Rome les mots d’ordre sont pizzas, spaghettis et gelati, du côté espagnole, ce sont les tapas et les paellas qui ont la côté. Mais attention, comme partout ailleurs, les restos arnaques pullulent et il faudra faire le tri. Règle numéro 1 : ne jamais manger de paella du côté de la Rambla (l’avenue qui relie la place catalogne au vieux port, et distribue les rues de la ville ancienne). Voici pour vous quelques adresses testées et retenues :

Quinze Nits : La meilleure paella au meilleur prix, c’est ici. Très bonne sangria également avec deux variantes, la rouge classique et la blanche à base de champagne appelée sangria de cava. la paella coute environ 14 euro par personne et se commande pour deux. Ne vous laissez pas décourager par la file d’attente. Ca va assez vite.

La cerveceria Catalane : Pour de bons tapas. Le restaurant est classé 137ème sur plus de 5000 restaurants dans Barcelone par Trip Advisor. Autant dire qu’il fait l’unanimité. Ce bar présente une grande variété de tapas pour des prix abordables. Seul hic: Toujours bondé. Il faut penser à y aller très tôt ou à réserver surtout les week end.

Le Market Hôtel : Voici l’endroit idéal pour manger chic et pas cher. Vous vous souviendrez longtemps de la quantité et la qualité des tapas pour des prix incroyables. Bon plan: Y aller pour un before sur la terrasse de l’hôtel et réserver une table pour dîner à l’intérieur.

Le makamaka pour un bon cocktail on the beach. Quand vous irez passer votre journée à la plage, après la baignade, la marche sur la côté, le bronzage et autres jeux de plages, le makamaka sera le plan parfait pour manger un hamburger original (plusieurs déclinaisons figurent sur la carte) en sirotant un bon mojito.

Mercat de Boqueria : Pour manger du seafood à volonté. Là encore le principe est simple. Dans ce marché très connu et fréquenté autant par les locaux que les touristes, il vous faudra manger dans un des restos à comptoirs qui se trouvent dans le mercat. En partant, vous n’oublierez pas d’acheter des jus de fruits à 1euro50 et du jambon pour ceux qui en consomment.

Pour accéder au marché de la Boqueria, rendez-vous sur las Ramblas au numéro 91. C’est à mi-parcours depuis la plaça Catalunya, sur votre droite. Horaires d’ouverture du marché de la Boqueria : ouvert du lundi au samedi 6h à 21h. Station de métro la plus proche : Metro L3 Liceu

Musique

La soirée musicale 100% flamenco est le passage obligatoire de toute personne ouverte aux cultures étrangères et amoureuse de l’art. A barcelone, programmez un spectacle de flamenco et mettez-y le budget. Les spectacles à 10 euro sont souvent des attrapes touristes. L’Opéra Flamenco est un spectacle tout à fait original et de qualité qui fait un parallèle entre le flamenco et l´opéra …Vous ne regretterez pas ce moment. Adresse : Palau de la musica catalana ou Teatro Poliorama sur la Rambla. Vous trouverez des personnes sur la Rambla pour vous proposer ce spectacle qui est devenu très touristique mais dont la qualité est maintenue. Le spectacle coûte entre 35 et 50 euro par personne.

En voici un avant goût:

[fve]http://youtu.be/jjZqFbtinGY[/fve]

Shopping

Là encore vous trouverez votre bonheur. Tout est concentré dans le centre ville et la vieille ville historique. Les marques connues sont toutes réunies autour de la Plaça Catalunya. Les principales artères shopping de Barcelone sont: l’avenue Portal de l’Angel, le Passeig de Gràcia, la Rambla Catalunya, l’Avinguda Diagonal, la Plaça Catalunya et la Carrer de Pelai. Vous y trouverez toutes les marques espagnoles à des prix moins chers qu’à Paris ou en Tunisie: Zara, Mango, Stradivarius, Bershka, Massimo Dutti, Oysho, Shana etc. sont des productions locales ce qui explique les prix attrayants. Petite info: sachez que la détaxe en Espagne commence à partir de la somme de 91 euro. Vous pourrez donc économiser 16% de vos emplettese et vous faire rembourser à l’aéroport pour acheter des cadeaux. Vous pouvez aussi envisager de faire une grande partie de votre shopping dans un centre commerciel (le plus connu étant le Corte Ingles sur la placa cataluniya) et profiter de la détaxe globale.

Mais encore…

A Barcelone, n’oubliez pas de trainer dans les rues, dans les quartiers de la vieille ville. Limitez vos déplacements en taxi ou en métro. Partez à pieds, perdez-vous, arrêtez vous pour un rafraichissement dans une placette catalane. La ville qui en a inspiré plus d’un de Gaudi et jusqu’à Woody Allen est une vraie caverne d’Ali Baba. Petite en surface, elle cache néanmoins des trésors inimaginables.

EnregistrerEnregistrer]]>