Afin de marquer l’ouverture officielle de la campagne 2018 des Figues de Djebba avec appellation d’origine contrôlée (AOC), une journée dédiée à ce produit phare a été organisée le mardi 10 juillet 2018, avec pour objectif de faire connaître la Figue de Djebba AOC en tant que produit unique de terroir et d’annoncer le démarrage de la campagne 2018. 

Djebba c’est les figues, et les figues c’est Djebba. Et comment peut-il en être autrement quand on sait que la figue de Djebba est le seul fruit en Tunisie à être certifié AOC (Appellation d’origine contrôlée).

En effet, à elle seule, la figue a créé un dynamisme et une union sacrée chez les Djebbaois, avec un élan particulier chez les femmes qui se sont investies corps et âme pour valoriser la «Figue de Djebba» hors de la campagne agricole. Les produits dérivés « Délices de Djebba » sont commercialisés pendant toute l’année par la SMSA (Société Mutuelle de Services Agricoles) et un autre groupement Knouz Djebba créé en 2016 qui regroupe une vingtaine de femmes.

D’une campagne qui démarrait fin juin pour s’achever au mois de septembre, avec l’avènement de l’AOC, les figues de Djebba font désormais l’objet d’une activité ininterrompue à longueur d’année, rythmant la vie des villageois à travers un grand nombre d’activités, à l’instar notamment de la création par les habitants d’une association pour gérer et promouvoir l’AOC d’un côté et l’organisation du traditionnel Festival annuel au pied de la montagne Goraa qui crée une ambiance festive unique au sein du village.

Pour rappel, l’AOC est un label officiel certifiant la conformité du fruit aux exigences spécifiques de qualité, d’origine, de savoir-faire et de traçabilité.

La labélisation des figues de Djebba avec AOC a démarré en 2014.Au cours de cette même année 67 agriculteurs, aujourd’hui le nombre est passé à plus de 100, se sont groupés pour créer la SMSA «Djebba Fruits » dans le but de vendre des figues AOC directement sur les marchés. Au début les quantités certifiées AOC de qualité supérieure représentaient à peine 2% de la production locale. Mais au cours des trois dernières années les choses ont beaucoup changé.

Aujourd’hui la SMSA dispose de la seule unité de conditionnement à Djebba, ayant obtenu l’agréage technique à l’export, et d’un camion frigorifique qui assure le respect de la chaîne de froid jusqu’au point de vente final. Pour la SMSA, l’AOC offre une plus-value incontestable. Plusieurs autres opérateurs locaux ont adhéré à cette démarche et ont entamé la commercialisation des figues de Djebba AOC aussi bien sur le marché local qu’à l’export.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?