Black monday à Ankara, Berlin et Zurich : Retour sur les événements tragiques de lundi soir

0
547

[Crédit photos à la une : Burhan Ozbilici/AP – REUTERS/Arnd Wiegmann – M.SOHN/AP/SIPA]

Hier, lundi 19 décembre 2016, trois drames ont bouleversé le monde.

Assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara.

ankara

[Crédit photo: BURHAN OZBILICI / AP]

La triple tragédie a commencé par l’assassinat de Andreï Karlov, l’ambassadeur russe à Ankara en Turquie.

Un homme armé, âgé de 22 ans, lui a en effet tiré dessus alors qu’il prononçait un discours à l’occasion du vernissage d’une exposition. Il a crié “Allah Akbar” puis évoqué une vengeance pour Alep, après avoir appuyé sur la détente. D’après le président turc Recep Tayyip Erdogan, il travaillait dans la police anti-émeute depuis deux ans et demi.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, considère qu’il s’agit d’un assassinat politique visant les relations russo-turques.

Aujourd’hui, au lendemain de l’assassinat, six personnes ont été interpellées. Ces dernières, qui sont des proches de l’assaillant, ont été placées en garde à vue à Aydin, dont le tireur était originaire. Par ailleurs, un groupe de 18 enquêteurs, agents des services secrets et diplomates russes est arrivé à Ankara.

A Berlin, un camion fonce sur un marché de Noël

berlin

[Crédit photo: John MACDOUGALL / AFP]

Plus tard dans la soirée, on entend dans les infos un autre drame. Un camion a foncé dans la foule d’un marché de Noël, sur la Breitscheidplatz, devant l’église du Souvenir, à l’ouest du centre-ville de la capitale allemande. Douze personnes sont mortes, et une cinquantaine d’autres ont été blessées, selon un dernier bilan publié ce matin. Cette attaque a été qualifiée par la chancelière allemande, d’« attentat terroriste ».

La police berlinoise a annoncé qu’il y avait deux personnes dans le camion. Un “passager” a été retrouvé mort à l’intérieur du véhicule. Il s’agit d’un ressortissant polonais. Il a été tué par balle. En outre, une personne, soupçonnée d’être le chauffeur, a été arrêtée aux alentours de 21 h 30. Il s’agirait d’un Pakistanais ou d’un Afghan venu en Allemagne en février dernier en tant que demandeur d’asile, elon une agence de presse allemande.

Fusillade dans un centre de prière musulman à Zurich

zurich

[Crédit photo: AFP/MICHAEL BUHOLZER]

Ce matin, on apprend qu’une autre attaque a eu lieu hier soir, cette fois en Suisse. Une fusillade a éclaté dans un centre de prière musulman à Zurich, dans le nord de la Suisse, faisant trois blessés. Suite à la découverte d’un cadavre à proximité du lieu de l’attaque, les recherches pour retrouver l’assaillant ont été arrêtées.

« Une personne trouvée morte à proximité de la scène de crime a pu être associée avec le crime. Les recherches ont été abandonnées », a indiqué un communiqué de la police du canton de Zurich.

Selon les enquêteurs, il n’y a « pas de preuve d’une connexion entre le coupable et l’Etat islamique » (Daech).
La police suisse donnera une conférence de presse aujourd’hui à 14 heures.