Cette année, Black Dress a tenu à rendre hommage au créateur tunisien Azzedine Alaïa qui nous avait quittés en novembre 2017. En effet, la 3e édition qui se tiendra le 15 novembre prochain se fera en collaboration avec l’Association Azzedine Alaïa qui oeuvre pour préserver les collections du défunt styliste et attribuer des bourses à de jeunes créateurs de mode. Une exposition sera également organisée en marge de l’événement à Dar Alaïa à Sidi Bou Saïd à partir du 18 novembre.

Le concept Black Dress

« Vous pouvez porter du noir à toute heure, à tout âge, en toute occasion. Une robe noire est un élément essentiel de la garde-robe d’une femme. Je pourrais écrire un livre sur le noir… » C’est ce qu’a écrit Christian Dior en 1954. Pièce maîtresse de la garde-robe féminine, la « little black dress » a été réinterprétée à l’envie. Courte, longue, élaborée à partir de matières high tech, plus sobre, elle sied ainsi à toutes les femmes, devenant presque une seconde peau. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet Black Dress, une manière de continuer à réinterpréter ce basique du vestiaire féminin.

Le challenge est évidemment double puisque chaque designer, choisi pour l’occasion, doit savoir jongler entre l’identité de la robe noire et son propre univers en un temps record. Ce projet serait ainsi un exercice créatif qui prouve que l’inspiration émane de la contrainte tout en honorant une pièce qui a plus de cent ans d’histoire.

Black Dress est considéré comme une vitrine qui permet de mettre en avant le travail des créateurs tunisiens. D’ailleurs, les stylistes qui participeront à cette 3e édition exposeront leurs créations à Paris lors d’un événement qui sera organisé par l’Association Azzedine Alaïa.

6 stylistes tunisiens pour l’édition « Silver touch »

Six créateurs tunisiens, aux univers complètement différents, se sont prêtés à l’expérience Black Dress. : Ali Karouia, Ahmed Talfit, Braim Kleï, Farès Cheraïet, Mehdi Kallel et Salah Barka. Chacun confectionnera une robe inspirée de l’univers Alaïa qui sera par la suite exposée et mise à la vente.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here