Bientôt un patch contre les allergies aux cacahuètes

0
351

Pollen, crevettes, épices, tissus, acariens, gluten : les causes des allergies sont diverses. Toutefois, selon l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology, les arachides restent la cause principale des allergies dans de nombreux pays. Dans certains cas, les cacahuètes peuvent tuer par choc anaphylactique. Mais que ces personnes se rassurent, il y a peut-être une solution. En effet, la société DVB Technologies a mis au point le Viaskin Peanut, un patch que l’on pose sur son bras ou entre les omoplates et qui libère dans le corps une quantité minimale d’arachides. Comme dans le cas des patchs de nicotine, le Viaskin Peanut habitue petit à petit l’organisme aux cacahuètes.

Publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology et menée par le Consortium of Food Allergy Research, l’étude est surtout destinée aux petits accidents de consommation de cacahuètes. Les chercheurs ont pris 74 volontaires âgés entre 4 et 25 ans et leur ont donné chacun, sans qu’ils ne le sachent, un patch dosé à 100 mg, 250 mg ou un placebo pour une utilisation quotidienne pendant un an. Résultat : 48% du groupe des personnes ayant reçu la forte dose (250 mg) et 46% de celui ayant eu la faible dose (100 mg) ont pu ingérer une quantité de cacahuètes 10 fois supérieure à la quantité habituellement consommée. Aucune réaction allergique relevée, et les enfants âgées entre 4 et 11 ans étaient « particulièrement bien ». Seuls 12% du groupe ayant reçu le placebo n’a pu ingérer une telle quantité. Des résultats encourageants pour toutes les personnes allergiques aux cacahuètes, en attendant la commercialisation de ce patch.