Le plagiat est devenu monnaie courante en Tunisie. Tout est permis, tout se copie et on se moque de la créativité des autres. Il y a quelques temps, Rose Mandarine en avait fait les frais puisque ses créations ont été tout simplement copiées et vendues au détail et en gros sur une page Facebook faisant fi des heures de travail que cela a pris à la créatrice ainsi qu’aux artisans pour imaginer les modèles et les confectionner. Mais chez nous, il n’y a pas que les marques locales qui soient copiées, même les marques de luxe le sont également et certaines « influenceuses » n’hésitent pas à porter des articles contrefaits banalisant ainsi le plagiat et la contrefaçon.

C’est ce qu’essaie de dénoncer le compte Instagram « Balance ton fake« . En effet, sur ce compte géré par 6 passionnées de mode et d' »authenticité », on pointe du doigt le matérialisme fake de certaines influenceuses et blogueuses tunisiennes (et même étrangères) qui portent des sacs, bijoux, ceintures de grandes marques alors qu’il s’agit de contrefaçon mais on dénonce également les pages qui vendent des articles de luxe « made in China ». Sur les photos partagées, on nous montre même comment faire la différence entre un vrai et un fake histoire de ne plus se faire avoir.

Tout le monde est d’ailleurs invité à participer au contenu du compte en envoyant aux administratrices les pages, les « créateurs » ou les influenceuses qui font la promotion de la  contrefaçon. Alors, à vous de jouer !