Aux États-UNIS, les femmes obligées d’être escortées pour pouvoir avorter

0
93

Aux USA, on assiste à comme un retour en arrière. Dans le Kentucky, les femmes rencontrent de plus en plus de difficultés à avorter. En effet, elles sont confrontées à un rassemblement de militants anti-IVG à l’entrée de la dernière clinique de l’État à pratiquer l’avortement.

Sur les réseaux sociaux, une vidéo devenue virale montre le parcours du combattant des femmes souhaitant avorter. Le visage caché sous une veste, une femme est escortée par des volontaires. On entend les insultes et les slogans du groupe pro-vie.

Depuis l’élection de Donald Trump, quatre Etats ont signé la loi  « Heartbeat Bill « qui interdit l’avortement dès la détection des battements du cœur du fœtus, soit environ six semaines de grossesse. Il s’agit de la Géorgie, Mississippi, Kentucky et Ohio. Depuis le début de l’année, on compte 300 mesures restreignant l’avortement adoptées par 28 États américains