Au banc d’essai : The Spa & Thalasso de The Residence Tunis

0
294

La thalasso de l’hôtel The Residence Tunis (Gammarth) serait, dit-on, un incontournable. Avec une réputation aussi positive qui dure depuis deux décennies, nous avons voulu tester les différentes parties afin de pouvoir trancher une bonne fois pour toutes. Services proposés, accueil, décor, professionnalisme : le centre de thalassothérapie de cet hôtel 5* en vaut-il vraiment la peine ?

L’entrée

The Spa & Thalasso couvre 3500m² de l’hôtel de luxe et compte 18 salles de soins, 1 hammam oriental, 1 sauna ou encore 1 piscine de loisirs d’eau de mer. Quelques mètres après la porte principale du Residence, nous découvrons, à gauche, la porte du centre de thalasso. La salle d’attente du Spa, dans le même espace que la réception du centre, est joliment décorée de fauteuils et sièges de différentes nuances de gris ainsi que d’un tableau, le tout relevé par la lumière jaune de l’abat-jour en forme de colonne romaine et le rose de l’orchidée. Entre ce coin repos et les vestiaires, sont exposés une centaine de produits ESPA. Depuis 2016, cette marque britannique est l’unique partenaire du Spa & Thalasso du Residence Tunis.

Les massages

Chaque salle de soin ou massage est équipée d’un coin douche et de sous-vêtements jetables. Avant chaque soin, la personne est invitée à s’asseoir pour laisser sa peau choisir elle-même l’huile adaptée. Concrètement, ce n’est pas vous qui choisissez : c’est votre peau ! Une fois allongé(e), le massage peut commencer. Un moment de détente exceptionnel où s’entremêlent nos sens : la chaleur sur la peau et l’odeur de plantes aromatiques (lavande, romarin, etc.), signatures de la marque ESPA, le tout sans aucun dérangement de la part du masseur. Nous sommes bien au Paradis.

Avis : « Quand la masseuse m’a informée que c’était ma peau qui allait choisir l’huile, je n’y ai pas vraiment cru. Je me suis alors assise, sceptique, attendant le résultat. On a d’abord un peu papoté ; elle m’a posé quelques questions concernant mes attentes. Je lui ai alors expliqué qu’étant sportive, ce n’est pas la relaxation que je cherche mais plutôt une récupération musculaire. On a ensuite procédé au test. J’ai essayé deux huiles différentes sur ma main, que j’ai senties successivement afin de faire mon choix. Surprise ! Ma peau a opté pour le « Fitness Body Oil ». Le bois de santal, le géranium rosat et l’encens, inclus dans cette huile, favorisent en effet la détente musculaire grâce à leurs propriétés reposantes. Extrêmement nourrissante,   l’huile d’amande douce, assure quant à elle une peau souple, tandis que la myrrhe aide à apaiser l’esprit. Voici enfin venu le moment tant attendu du massage.

 

La masseuse est sortie de la cabine me laissant ainsi le temps de m’installer confortablement sur la table. 30 minutes de bonheur s’en sont ensuite suivies ; un merveilleux massage du dos, des bras et de la nuque dans un silence total pour un résultat apaisement optimal. Une fois ce moment de délectation corporelle achevé, la jeune femme m’a laissée seule pendant quelques minutes histoire d’avoir le temps de me lever en douceur et de savourer ces derniers instants de quiétude. J’ai quitté la cabine, un petit pincement au cœur, fidèle à mon éternelle insatisfaction (en termes de temps) quand il s’agit de massages. Ceci étant, l’effet escompté était bien au rendez-vous. J’étais sereine, détendue, apaisée, je sentais bon et j’avais l’impression de marcher sur un petit nuage. » Seima

Le coin piscine d’eau de mer

Après avoir dépassé les salles de soins et massages, le visiteur découvre un énorme espace aux couleurs à la fois chaleureuses et apaisantes. Il s’agit de la salle abritant la piscine d’eau de mer dans laquelle le visiteur se retrouve entouré de vitres et de colonnes. Au-dessus, une majestueuse voûte s’ajoute à l’ensemble et sert de rappel aux thermes romains.

Les séances de bien-être

Comme partout dans le monde, des cours de yoga et de bien-être sont programmés au Spa & Thalasso du Residence. Lorsque nous y étions, c’est la Britannique Sioux Lees qui dispensait des cours de « Wellness ». Durant une vingtaine de minutes, cette « International Business Manager » nous a conduits, les yeux fermés, aux portes du bonheur après nous avoir expliqué ce qu’était les shakras. Grâce à ses mots, nous nous sommes retrouvés à la fin de la séance en train de…sourire. C’est bon signe.