Au banc d’essai : Omek حورية

0
2600

    omek-houria-4

Chez Femmes de Tunisie, nous sommes aussi gourmands que fins gourmets. Alors quand un nouveau « spot » culinaire ouvre ses portes, nous ne pouvons résister à l’envie d’aller le tester. Retour aux sources donc avec une pause déjeuner en mode « Team Bulding » chez « Omek Houria » le nouveau restaurant du mannequin et actrice Maram Ben Aziza.

Le concept

« Omek Houria » a ouvert ses portes en septembre dernier. L’idée de Maram Ben Aziza étant d’offrir à ses clients une ambiance cosy et familiale pour une pause déjeuner « 3arbi ». Manger comme à la maison, c’est un peu le pari de Maram qui a invité sa mère, Houria, à enfiler son tablier de cuisine et à préparer de bons petits plats typiquement tunisiens pour les amoureux de ce type de cuisine. Le nom du restaurant a paru évident à la jeune femme qui a voulu jouer sur les mots en appelant le lieu « Omek Houria » en référence à la maman chef mais aussi à la salade tunisienne à base de carottes du même nom.

omek-houria-3

Le lieu

Coloré, jovial, convivial… « Omek Houria » est petit mais très accueillant. Avec près d’une trentaine de couverts, les tables sont collées les unes aux autres et l’ambiance du resto est  plutôt familiale. Ça va, ça vient, Maram Ben Aziza est présente et veille à la satisfaction des clients. Houria sort de temps à autre saluer les présents. Les serveurs sont souriants. Il est 13h30, temps de passer à table.

Le menu

Il est fixe et différent selon les jours de la semaine. Douida Mfawra, La7met Tonn, Nwasser bedjej, Kaftéji, complet poisson, Rouz jerbi, etc. Près de 6 plats sont proposés chaque jour. Ce jour-là, il y avait : Jelbena bel Soubiya (sauce de petits pois aux seiches), des pâtes aux boulettes, complet poisson, Kaftéji, Ojja chevrettes et Tajine maakouda.

omek-houria-5

Nos avis

Raouia 

« Je suis allée chez « Omek Houria » avec un peu d’aprioris, n’imaginant pas « el mekla el 3arbi » coller au personnage de Maram Ben Aziza. Ceci étant, je ne me suis jamais arrêtée sur mes aprioris et j’ai évidemment eu envie de tester les lieux et la nourriture. Première impression : une belle déco, une ambiance chaleureuse. On a l’impression que tout le monde connaît tout le monde… que tout le monde nous connaît tellement nous avons eu droit à des sourires. J’ai beaucoup hésité quant au choix du plat. J’ai finalement opté pour les pâtes aux boulettes. Quantité généreuse, des boulettes bien parfumées et légèrement épicées. Un vrai régal et un prix correct (8d900 pour mes pâtes) en comparaison avec ce qui se fait dans cette zone. »

omek-houria-1

Emna 

« Je mange tous les jours des plats tunisiens chez moi. L’idée d’aller tester les mêmes mets à Omek Houria ne m’enthousiasmait donc pas beaucoup. D’ailleurs, je n’y suis allée que pour faire plaisir à mes collègues et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise. Le cadre est agréable et la décoration est originale et très colorée. J’adore le mur en peinture ardoise où on demande aux clients de gribouiller quelque chose avant de partir. On nous prie de patienter le temps qu’une table se libère et on en profite pour choisir notre menu. Ce jour-là, le restaurant proposait une ojja au merguez ou aux chevrettes, des pâtes fell aux boulettes de viande, un complet poisson, une maakouda, des petits pois aux seiches et un kafteji. Comme je n’avais pas très faim, j’ai finalement opté pour le complet poisson qui est composé d’une daurade grillée, d’une portion de frites et d’une tastira. Les portions sont généreuses sauf les frites qu’on présente dans un petit bol. La daurade était grillée juste ce qu’il faut et très bien assaisonnée et la tastira avait la juste dose de « twazwiza ». Cependant, j’ai été un peu déçue par les frites qui n’étaient pas très bonnes. Toutefois, j’ai beaucoup apprécié la réactivité des serveurs et l’implication de Maram et de sa maman qui ont fait la tournée des tables pour vérifier que tout allait bien. En terminant, on nous offre du thé à la menthe que l’on apprécie avant de gribouiller sur le mur et de se prendre en photo avec Maram.

Verdict : Charmant petit restaurant à essayer entre amis ou collègues. Les prix sont très corrects (12d900 pour mon plat) et le service est satisfaisant. J’y reviendrai sûrement avec mes collègues mais pour essayer cette fois les petits pois aux seiches. »

omek-houria-2

Seïma 

« Après environ 15 minutes d’attente pendant lesquelles j’ai pu observer la jolie déco subtilement colorée du restaurant, nous avons enfin pris place dans un joli petit coin. Ayant très faim, j’ai longtemps hésité entre les différents plats proposés dans le menu du jour avant d’opter enfin pour les pâtes aux boulettes de viande, tellement elles avaient l’air appétissantes chez nos voisins de table. Et il faut dire que je n’ai pas du tout été déçue par mon choix : une belle et généreuse assiette, les fameuses pâtes « fell », des boulettes savoureuses, une sauce bien piquante comme je l’aime et, cerise sur le gâteau, un piment frit. Un vrai régal. J’ai également pioché dans l’assiette de ma collègue, ne pouvant résister à la vue de la tastira, qui d’ailleurs était succulente, même si elle manquait un peu de twazwiz à mon goût.

Verdict : Cadre sympathique, accueil chaleureux, personnel aux petits soins, des plats délicieux et un rapport qualité prix correct, OMEK حورية, une adresse que je recommande vivement. »