Atelier Déjeuner-Débat:« Plaidoyer pour un entrepreneuriat féminin à forte valeur ajoutée»

0
91

Pas moins de 100 personnes ont signé un engagement solennel à faire de leurs mieux afin de libérer le potentiel de l’entrepreneuriat féminin en Tunisie. Suite à « l’atelier déjeuner débat» organisé par La Chambre nationale des cheffes d’entreprises CNFCE, en collaboration avec l’Organisation international du travail OIT, pas moins de 100 personnes se sont attelés pendant 2H30 à discuter le manifeste pour libérer l’entrepreneuriat féminin en Tunisie.

Après avoir révisé les recommandations autour des axes suivants :

  1. Vision nationale sur l’entreprenariat féminin tunisien,
  2. Système juridique et règlementation sensible au genre,
  3. Accès aux services financiers sensibles à la dimension genre,
  4. Accès à l’information, aux marchés publics, et transformation digitale
  5. Accès aux SDE sensibles à la dimension genre,
  6. Représentation et participation aux organisations professionnelles
  7. Modélisation de la femme entrepreneur et sensibilisation à la culture entrepreneuriale

8 modérateurs dont la député madame Bochra Belhaj Hmida, ont présentés les conclusions et les plans d’actions pour chaque axe de travail ainsi que la responsabilité qu’incombe à chaque institution et association le rôle de faire avancer l’entrepreneuriat féminin en Tunisie.

Cerise sur le gâteau, les 100 personnes participantes à cet atelier, ont signé un engagement solennel afin de faire de leur mieux pour libérer le potentiel de l’entreprenariat en Tunisie.

Parmi les signataires, nous trouvons bien sûr la présidente de la Chambre nationale des chefs d’entreprises Madame Leila Belkhiria Jabeur, mais aussi le président de l’Utica Monsieur Samir Majoul ainsi que la directrice de cabinet de la présidence de la république Madame Selma Elloumi, la ministre de la formation professionnelle Madame Saida Lounissi, Le ministre des affaires sociales Monsieur Mohamed Trabelsi, le ministre de l’industrie Monsieur Slim Feriani, la vice gouverneur de la banque centrale Madame Nadia Amara Gamha, l’ancienne présidente de l’Utica madame Wided Bouchamaoui, la député Madame Bochra Belhaj Hmida, la député Madame Lamia Mlayah et Eric Oechslin directeur du bureau de l’OIT