Arabie Saoudite : Michelle Obama crée la polémique

0
1127

La first lady des Etats-Unis, qui accompagnait son époux en Arabie Saoudite mardi dernier, a fait un passage pour le moins remarqué.

En effet, Michelle Obama qui était aux cotés de son mari venu présenter ses condoléances suite au décès du roi Abdallah, a suscité une vive polémique après s’être présentée les cheveux en l’air et vêtue d’une veste à fleur, chic certes, mais qui n’est pas très appropriée pour des condoléances.

Acte militant ou simple faux pas?

Pour le Washington Post, cela ne fait aucun doute, le choix vestimentaire de la première dame n’est pas anodin. Selon eux elle a voulu faire passer un message: «Ses choix en termes de mode ne sont jamais pris à la légère, en particulier sur la scène mondiale ; c'était pour symboliser la fin de l'ère Abdallah.».

Les réactions se sont multipliées depuis mardi dernier, entre ceux qui voient en la tête nue de la première dame un acte militant et un message politique courageux et ceux qui n’y voient qu’un manque de respect scandaleux. Surfant sur la polémique, quelques médias américains sont allé jusqu’à prétendre que la télévision saoudienne, qui transmis l’intégralité de la cérémonie de l’aéroport – où le nouveau roi, Salman, est venu accueillir le couple présidentiel au pied de la Air Force One – jusqu’au palais, a flouté les images de la première dame américaine. Allégations rapidement démenties par l’ambassade saoudienne à Washington. FranceTV Info précise en effet que Michelle Obama apparaît très clairement sur les extraits de la télévision saoudienne et que ce sont des internautes qui ont flouté les images avant de les publier sur internet.

Le voyage des Obama à Ryad intervient à un moment où le royaume ultraconservateur est sous le feux des critiques pour l'affaire de la flagellation du jeune blogueur Raif Badawi accusé d'insulte à l'islam. Barack Obama a précisé cependant avant son voyage qu'il était peu probable de discuter de cette affaire avec le nouveau roi. Mais en Arabie saoudite, le simple fait de ne pas se couvrir la tête peut être perçu comme un message politique, que le geste soit intentionnel ou pas.

]]>