Rencontre Ghazi Zaghbani, acteur principal du film Ezziara

0
2012

2015 aura été l’année de la Culture, avec de nombreuses actualité, notamment des travaux de jeunes artistes. Parmi ces derniers, un jeune homme charmant n’a pas échappé à l’œil de la rédaction. Femmes de Tunisie vous livre le portrait de Ghazi Zaghbani, acteur et metteur en scène, que nous avons récemment vu briller dans le premier rôle d’« El Ziara », dernier long métrage de Nawfel Saheb Ettaba et ayant obtenu le Diamant Bleu du festival Saidia au Maroc.

Une passion dévorante

Plutôt discret, Ghazi Zaghbani est du genre à vouloir tout expérimenter par passion et par amour de l’art. En une douzaine d’années, il a exploré de nombreux domaines: réalisation, mise en scène, écriture de scénario, jeu d’acteur, direction d’espace artistique, etc. Depuis l’obtention de son diplôme de l’Institut supérieur des arts dramatiques en 2002, Ghazi Zaghbani s’investit corps et âme dans sa passion première: le théâtre.

Du théâtre à l’école en passant par le théâtre amateur pour finir par le théâtre professionnel, Ghazi Zaghbani enchaîne les expériences. «Finalement, je crois que c’est la seule chose que je sais réellement faire. Le théâtre, c’est mon boulot, mais c’est surtout ma passion,» nous confie-t-il en marge du tournage du film de Lotfi Achour où il campe un rôle secondaire.

Premiers pas dans la mise en scène

Sa première expérience avec la mise en scène, il la vit en travaillant sur quatre pièces avec l’association Cardinasse de Grombalia. Pour Ghazi, c’est le déclic, et c’est là qu’il goûte à la vraie création théâtrale. Cette belle aventure lui donne l’idée de passer à la vitesse supérieure et de lancer sa propre société de production, Artistou Production.

Ghazi Zaghbani aime à chercher loin ses inspirations et ses adaptations théâtrales. Son dada? Reprendre à la sauce tunisienne des classiques du théâtre anglais ou français. Ghazi l’explique par son amour pour le théâtre de l’absurde: «C’est un théâtre qui m’a toujours fasciné. Je ne saurais pas l’expliquer, mais je pense que réadapter ces textes m’a aussi permis de m’en imprégner pour réussir mes propres créations comme “Retour définitif” ou “Poids Plume”.» 

Ainsi, en 2003, le jeune homme met en scène «Swayaa», adaptée de La Cantatrice Chauve d’Eugene Ionesco. Il enchaîne avec «Attention Travaux!», adaptation de «Fin de Jeu» de Samuel Beckett. Et quand il n’est pas dans la mise en scène de pièces adaptées, il y joue, comme dans Antigone de Noureddine El Ati.

Auteur, comédien et metteur en scène

Amoureux transi de tout ce qui touche à la scène et au rideau tombé, Ghazi fouille, sillonne, part dans des contrées jamais explorées et veut tout faire à la fois. Sa première expérience avec le pack «auteur-comédien-metteur en scène» se fera avec «Poids Plume» en 2009. Envoûté par son personnage principal, Kamel, le jeune homme choisit de camper son rôle sur scène. Succès assuré et carrière lancée. Ghazi Zaghbani se distingue et son nom commence à être reconnu dans le monde du théâtre.

Insatiable, l’artiste a envie de lancer son propre espace culturel, son petit théâtre de poche où il pourrait répéter, présenter ses travaux, lancer de nouveaux jeunes talents. L’espace Artisto ouvre ses portes en 2010. Arts scéniques et photographiques trouvent leur compte dans ce petit espace convivial en plein centre-ville, rue de Damas. On y trouve une salle de projection, une salle de concert, une galerie d’exposition, une bibliothèque et un café. Tout est pensé pour que cet espace soit le fief des artistes. Et quand bien même propositions et projets ne tombent pas en rafale, Ghazi est fier de son bébé. En cinq ans, L’espace Artisto aura fait du chemin. «Nous avons eu pas mal de soucis pour mettre ce projet en place. J’y ai investi beaucoup de mon temps et de mon argent. Aujourd’hui, il est grand temps de récolter les fruits de ce dur labeur. D’ailleurs, je suis sûr que l’année 2015 sera l’année Artisto. Nous passerons à un autre niveau. J’ai confiance en ce projet et en son avenir.»

Année Artisto ou pas, 2015 sera sûrement une année de concrétisation pour Ghazi Zaghbani. Après la sortie en salles du film «El Ziara», une pièce mise en scène par Ghazi Zaghbani a été jouée de nombreuses fois. A chaque représentation, le succès était au rendez-vous. "Plateau", dernière création de Ghazi Zaghbani sera d'ailleurs programmée aux JTC, les Journées Théâtrales de Carthage. Pour ceux qui l'ont râté, n'hésitez pas à aller voir la dernière création du Théâtre National.  

Voici la bande annonce de Ezziara de Nawfel Saheb Ettabaa, avec Ghazi Zaghbani dans le premier rôle:

[fve]http://youtu.be/p0Bdb5p5jP8[/fve]

]]>