Ne jetez pas votre orchidée, faites-la refleurir !

0
1837
Orchids in the Kew Gardens Orchid exhibition 2006

L’orchidée, quasiment inexistante en Tunisie il y a 10 ans, fait aujourd’hui partie de nos plantes d’intérieur. La variété phalaenopsis (rappelant la forme d’un papillon), la plus répandue, présente l’avantage d’être disponible en plusieurs coloris, mais aussi de fleurir plusieurs fois au cours de l’année. Pourtant, une idée reçue a la vie dure : après la floraison de leur orchidée, de nombreuses personnes s’imaginent que la plante est morte. Erreur !

Si vous achetez votre orchidée déjà fleurie, vous devez savoir qu’il s’agit d’une plante entière et non d’une jolie tige pour décorer votre salon. Lorsque les fleurs fanent, les hampes florales restent en place ou sèchent toutes seules. Dans ce dernier cas, n’hésitez pas à la couper. Sinon, vous pouvez laisser la tige encore verte sur place. D’ici quelques mois, il y aura soit une nouvelle tige apparaîtra, suivie de boutons floraux. Les feuilles, grosses à la base, restent vertes et ne doivent pas être touchées.

beautiful-purple-orchid-flower-macro-photo

D’une part, l’orchidée doit être arrosée au niveau de ses racines. On peut les voir s’enchevêtrer dans un pot transparent contenant un substrat spécial orchidée (des copeaux). Celui-ci ne retenant pas l’eau, il faudra soit répéter l’arrosage avec de l’eau non calcaire, soit poser le pot quelques instants dans une bassine remplie d’eau. Les racines, gorgées d’eau, deviennent alors plus vertes.

Pour faire refleurir une orchidée, il faudra également la placer dans des conditions idéales. Par exemple, la proximité d’une fenêtre. Plus le pot en sera proche, plus elle recevra de la lumière. Attention toutefois de pas exposer la plante à la lumière directe du soleil qui risquerait de lui brûler les feuilles. La température est également un facteur important. Idéalement, elle est de 15-16°C la nuit et de 26-28°C le jour.

orchidee