Au Rajasthan, 111 arbres sont plantés pour chaque fille née

0
799

L’Inde, comme partout ailleurs dans la monde, a un vrai problème avec les femmes qu’elle considère jusqu’à aujourd’hui comme source d’instabilité de l’économie du foyer. En effet, même si une loi interdit la pratique depuis 1961, la famille de l’épouse offre de l’argent ou une dote à celle de l’époux. Pour les familles les lus pauvres, cela peut donc se transformer en cauchemar et inciter les nouvelles générations à tuer leur embryon en découvrant que c’est une fille.

Piplantri1_1424783g

Shyam Sundal Paliwal, maire de Piplantri, un village au Rajasthan, a perdu sa fille des suites d’une déshydratation. Il a donc décidé de réaliser un projet à la fois écologique et symbolique : planter 111 arbres pour chaque fille née. La famille du nouveau-né doit donc s’occuper de la plantation de ses arbres et les entretenir. 21 000 roupies sont mises de côté par la famille de la fille, en plus des 10 000 autres que le reste du village peut donner. À sa majorité, la jeune femme peut alors récupérer une somme maximale de 5 millions de roupies.

indiennes-arbres

Depuis le début de ce projet, environ 300 000 arbres ont déjà été plantés. Un carton.

piplantri