Tout le monde a parlé du pont de l’avenue de la République le weekend dernier et pour cause, les fresques qui y étaient peintes ont été effacées à coup de peinture grise par le ministère de l’Equipement au grand dam des passants. Si les peintures avaient été souillées par plusieurs affiches publicitaires et des tags, les agents du ministère auraient pu tout simplement les faire disparaître sans pour autant toucher à toutes les œuvres artistiques.

Une solution radicale qui a créé un véritable tollé sur Facebook. En effet, cet acte a été vivement critiqué et condamné par l’ensemble de la société civile ce qui a poussé le chef du gouvernement Youssef Chahed à instruire le ministère des Affaires culturelles à appeler les artistes peintres à réinvestir les poutres du viaduc en les recouvrant à nouveau de leurs œuvres artistiques.

بلاغفي تواصل مع السيد رئيس الحكومة يوسف الشاهد و بتعليمات منه، و تبعا لطلاء و محو أعمال فنية رسمها تشكيليون على أعمدة…

Gepostet von ‎Ministère des affaires culturelles -Tunisie وزارة الشؤون الثقافية – تونس‎ am Samstag, 16. März 2019