Après 12 éditions, le festival Mûsîqât s’arrête

0
230

L’aventure du festival Mûsîqât prend fin pour cette année 2018. Après 12 éditions réussies, la page officielle du festival annonce l’arrêt de cette belle aventure musicale. La direction évoque la bureaucratie et l’indifférence du Ministère des Affaires culturelles face à ce genre d’initiative.

Le festival, né en 2006, a lieu chaque année au Palais Ennajma Ezzahra et célèbre les musiques traditionnelles et néo-traditionnelles venues du monde entier. Eclectique, ethnique, magique, ces rencontres ont pris l’habitude de se faire dans un lieu patrimonial riche et somptueux qu’est le palais du Baron d’Erlanger à Sidi Bou Said. Aux plaisirs des oreilles, à travers les notes musicales, se rajoutaient les plaisirs des yeux, à travers cet espace architectural unique.

Malheureusement, les mauvaises conditions de travail et les problèmes cités par la direction du festival ont eu raison de sa continuité. Dans le statut publié par la page officielle de Mûsîqât, l’on parle de nouvelles orientations annoncées et des dégâts qui risquent d’avoir lieu dans le milieu culturel.

Rappelons que les restrictions budgétaires du Ministère des Affaires Culturelles ont été critiqués et que les dernières décisions du ministre Mohamed Zine El Abidine n’ont pas été bien accueilli par les professionnels du métier.