« Akher Wahed Fina »- The Last of Us-, le film de Ala Eddine Slim à la 73ème Mostra de Venise

0
893

Les sociétés Exit Productions, Inside Productions, Madbox Studios et SVP, ont le plaisir d’annoncer la sélection officielle du long métrage de fiction « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) de Ala Eddine Slim, en compétition à la semaine de la critique de la 73ème édition de la Mostra de Venise 2016 (du 31 août au 10 septembre 2016). Le film sera projeté en première mondiale au mois de septembre prochain, date du déroulement du festival de Venise.

Tourné au début de l’année 2015, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) est le premier long-métrage de fiction de son auteur Ala Eddine Slim, de ses producteurs ainsi que de la plupart des techniciens collaborateurs. Conçu et monté dans une indépendance totale, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) représente un nouveau modèle de fabrication des films en Tunisie et s’avère une expérience humaine intense. Totalement financé par les sociétés productrices durant les phases de la préparation, du tournage et du début de la postproduction, le film est entièrement réalisé par une jeune équipe technique tunisienne. Le film a bénéficié de l’accompagnement financier fourni par plusieurs fonds d’aide à la postproduction (Hubert Bals Fund, Doha Film Institut, AFAC, SANAD).

Avec une équipe technique réduite et soudée, un matériel technique adapté aux conditions de la mise en scène et du tournage, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) est un film de son époque avec son approche originale des thématiques de l’immigration clandestine et des territoires partagés.

Porté par un seul personnage principal, joué par le plasticien Jawher Soudani et épaulé par l’immense acteur Fathi Akkari, « Akher Wahed Fina » (The Last of Us) est l’histoire d’une tentative de traversée maritime illégale de N, jeune subsaharien, qui échoue en plein mer. Cette traversée s’avérera un nouveau chemin pour un territoire inconnu pour le personnage principal N. ce dernier serait amené à faire des rencontres singulières tout au long de son parcours et à rencontrer une image altérée de lui-même.

(Source: Communiqué)