Aïd el Adha : mise en place d’un plan d’action de gestion des déchets

0
81

Un plan d’action de gestion des déchets visant à préserver la propreté des villes pendant l’Aïd el Adha a été au centre d’une séance de travail tenue mardi au siège du ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, avec pour objectif la limitation des dépassements environnementaux comme le débordement des eaux usées et la prolifération d’odeurs nauséabondes.

Volet logistique, les municipalités, l’Agence Nationale de gestion des Déchets (ANGED) et l’Office National de l’Assainissement (ONAS) mobiliseront des équipes d’intervention afin de faire face au débordement des eaux usées et des points de collecte des déchets. D’autres équipes assureront un travail continu et sensibiliseront à l’importance de la gestion des déchets au cours de cette période.

Parallèlement à ce plan d’action, une campagne de collecte des peaux de moutons vient d’être lancée afin de valoriser 40% d’entre elles.

« Jusque-là, quelque 70 municipalités réparties sur 12 gouvernorats ont adhéré à cette campagne », a indiqué à l’agence TAP, le directeur général du Centre national du cuir et de la chaussure (CNCC), Nabil Ben Béchir, soulignant que l’objectif est de valoriser les peaux des moutons qui constituent une matière première pour le secteur du cuir.

Dans le cadre de cette campagne, des points de collecte des peaux de mouton ont été installés, un peu partout dans les 12 gouvernorats. D’importantes quantités de sel et de sacs en plastique y seront fournies pour la conservation des peaux de moutons, outre des moyens logistiques pour assurer le transport des peaux des quartiers vers les points de collecte avant d’être transférées vers les tanneries.

L’année dernière, la campagne de collecte des peaux de moutons de sacrifice s’était limitée au Grand Tunis.

Selon communiqué.