Ahmed Landolsi qualifie l’homosexualité de maladie et prône la polygamie

0
1228

De passage dans l’émission Klem Eness sur la chaîne El Hiwar Ettounsi, l’acteur Ahmed Landolsi a traité l’homosexualité de « maladie ». Mieux encore, il s’est pris à analyser la dite maladie en distinguant entre trois catégories d’homosexuels : ceux élevés dans le giron de leurs mères et qui n’ont donc pas été exposés à l’univers masculin, ceux qui se cachent et ceux qui ne se cachent pas en bravant tous les tabous. Encore selon lui, les deux premières catégories peuvent être tolérées contrairement à la troisième qu’il méprise ! Mais pas que, puisqu’il s’est encore plus enfoui dans le gouffre de la médiocrité en prônant la polygamie : «Quatre femmes, je ne dirais pas non, si l’une me met à la porte, je vais chez les autres ».

L’acteur a raté une seconde occasion de se taire lors de l’émission radio Noujoum sur Mosaïque FM en refusant de s’excuser : « Ceux qui attendent des excuses de ma part peuvent toujours courir (…) je ne m’excuserai pas, j’ai dit ce que je pense » a soutenu mordicus la « starlette » !

A croire que l’homophobie est à la mode chez nos acteurs… En effet, il y a quelques semaines, c’est la jeune actrice Aicha Attia qui a clairement exprimé son opposition à l’association Shams en déclarant : « Je suis personnellement contre l’homosexualité  et  contre qu’on encourage à l’être mais je suis tolérante » mais a au moins eu le mérite de s’expliquer sur cette déclaration sur son compte Facebook.