Quelques jours après la tragédie des 12 nourrissons décédés à l’hôpital de la Rabta, un autre drame vient de frapper. En effet, la députée de la Coalition nationale, Hager Ben Cheikh Ahmed, a annoncé ce matin la mort de l’une des mamans des 12 bébés.

“Je viens d’apprendre que la maman d’un des bébés décédés, vient de décéder à son tour d’une hémorragie […] Il faut absolument définir les responsabilités et punir sévèrement le plus rapidement possible.” a publié la députée sur son compte Facebook.

Pour l’heure, aucune information sur la cause de l’hémorragie n’a été divulguée.

Je viens d’apprendre (par le biais d’une parente à elle ) que la maman d’un des bébés décédés , vient de décéder à son…

Gepostet von Hager Ben Cheikh Ahmed am Sonntag, 10. März 2019

Rappelons qu’entre le 7 et le 8 mars, onze bébés ont perdu la vie dans les services de gynécologie obstétrique de la Rabta. Un drame qui a secoué le pays. Face à cette tragédie, le ministre de la Santé, Abderraouf Cherif, a démissionné le 9 mars donnant sa place à Sonia Ben Cheikh.

La ministre de la Santé par intérim a d’ailleurs tenu ce matin une conférence de presse annonçant les premières révélations de l’enquête sur la mort des bébés. Les décès seraient dus à une infection nosocomiale causée par les poches d’alimentation parentérale. Cependant, les résultats préliminaires seront révélés dans 4 à 5 jours. La ministre a également confirmé le décès d’un douzième bébé.