Le 5 octobre dernier, l’histoire de l’arrestation d’une Tunisienne et de son copain franco-algérien Nessim Ouadi à cause d’un « bisou » avait créé un tollé sur la toile. La justice avait condamné respectivement les deux accusés à 3 mois et 4 mois et demi de prison ferme pour plusieurs chefs d’inculpations dont « atteinte à la pudeur » et « atteinte aux bonnes mœurs ». Hier, la Cour d’Appel de Tunis a revu les sentences à la baisse : la peine du franco-algérien a été réduite à 4 mois de prison ferme tandis que la Tunisienne écope de 2 mois de prison. Le couple a obtenu par ailleurs, un non-lieu pour l’atteinte aux bonnes mœurs.

Un verdict qui a été vivement critiqué. En effet, il a été communiqué à la TAP alors que les avocats des accusés n’avaient pas encore été informés.

Je tiens à rappeler qu'un avocat tunisien en 2017 n'a pas accès à l'information sur le verdict de ses clients le soir même. Officiellement, il doit attendre le lendemain matin.

Publié par Ghazi Mrabet sur mercredi 18 octobre 2017

Les réactions n’ont pas tardé à sur la toile. Plusieurs activistes et politiciens ont pointé du doigts les vices de procédures à l’instar de Nadia Chaabane et Karima Souid.

Affaire du "bisou" : verdict sera rendu demain aux avocats de la défense . Je viens d' appeler Maître Ghazi Mrabet . La…

Publié par Karima Souid sur mercredi 18 octobre 2017

Le procès de Nessim et son amie : le verdict : 4mois pour Nessim et 2 mois pour son amie ! Le porte parole du tribunal…

Publié par Nadia Chaabane, Parti Al Massar sur mercredi 18 octobre 2017

Dans l'affaire du baisers, verdict en appel : non lieu pour l'atteinte aux bonnes moeurs, 4 et 2 mois pr outrage a agents… Ca veut dire qu'il n'y avait pas de motif d'arrestation à la base…

Publié par Faten Kallel sur jeudi 19 octobre 2017

Rappelez vous toujours qu'un policier est assermenté. Il dit TOUJOURS la vérité…Il aura TOUJOURS gain de cause devant un juge.

Publié par Karim Benamor sur jeudi 19 octobre 2017

Un terroriste peut bénéficier d'un vice de forme et être relâché…Un simple citoyen shouf ou shouf

Publié par Karim Benamor sur jeudi 19 octobre 2017

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?