Si l’utilité des soins anti-âge n’est plus à prouver, encore faut-il connaître les produits adaptés à son âge. Que ce soit pour hydrater ou pour réduire les rides, il existe différents soins qui agissent en fonction des besoins et de la maturité de la peau.

Pour s’y retrouver, voici notre petit guide.

À 20 ans

Au début de la vingtaine, la peau produit toujours le collagène et l’élastine nécessaires pour la garder lisse et nette. Cependant, elle doit être quotidiennement nettoyée et hydratée pour faire face aux agressions extérieures comme la pollution. À cet âge, une bonne crème hydratante suffit.

À partir de 25 ans, les choses commencent petit à petit à changer. Les cellules se renouvellent de moins en moins et la peau perd un peu de son élasticité. Résultat : des petites rides superficielles commencent à se manifester au niveau des yeux. Il faut donc minimiser les dégâts en appliquant quotidiennement un soin contour des yeux. On n’oublie pas bien sûr d’hydrater le reste du visage.

À 30 ans

La trentaine signe l’apparition des rides d’expression et de la déshydratation. Fines et peu visibles, elles sont faciles à combler. Cependant, la peau récupère moins rapidement et le teint devient moins frais et moins lumineux. Il s’agit là d’une période cruciale pour ralentir le processus de vieillissement de la peau. On misera donc sur la prévention. Pour cela, on commence par utiliser une crème « premières rides » à appliquer sur le visage et également au niveau du cou. La crème de jour est toujours indispensable pour faire face aux agressions extérieures. Vers l’âge de 35 ans, on commence à utiliser une crème de nuit.

À 40 ans

À la quarantaine, la peau perd de sa fermeté et de son éclat. Les rides profondes s’installent et descendent vers le bas du visage. Pour atténuer ces signes du vieillissement, il faut utiliser une crème anti-âge. Grâce à ses actifs, cette crème agit sur les rides, le relâchement cutané, l’hydratation et les taches pigmentaires.

Pour plus d’efficacité, un sérum, un produit concentré d’actifs, est à adopter. Néanmoins, le sérum doit toujours être accompagné d’un autre produit car son rôle consiste à booster l’efficacité du soin. Il est à appliquer après le nettoyage de la peau et avant la crème de jour (ou de nuit). Il existe plusieurs types de sérums qui répondent à des besoins différents : éclaircissant, anti-taches, hydratant…

À 50 ans

Avec la ménopause, le processus de vieillissement de la peau s’accélère. Déshydratation, dessèchement, la peau se relâche et devient moins souple. Cette période signe également l’apparition des taches pigmentaires. Afin d’agir efficacement, il faut commencer à utiliser des soins anti-âge spécifiques « peaux matures ». Les gammes de produits « action globale » sont recommandées. On n’oublie pas d’appliquer les soins dans différentes zones : le visage, le cou, le décolleté et les mains. Vers la cinquantaine, le sérum « booster cellulaire » devient un vrai allié pour la peau.

À 60 ans et plus

À la soixantaine, les signes de vieillissement s’étendent sur toutes les zones du visage. Les rides sont bien plus profondes et la peau manque davantage d’hydratation. On adopte alors un rituel beauté offrant nutrition, hydratation et protection. On opte pour un soin global anti-âge et un sérum ciblé. S’il vous est difficile de choisir entre les différentes offres de produits, privilégiez les crèmes gorgées d’antioxydants.