D’une femme enceinte à une autre, la taille du ventre, au même stade d’une grossesse, peut énormément varier. Chez les célébrités, deux exemples résument parfaitement ce contraste : Kim Kardashian et Coco Austin. Si la première avait un gigantesque baby bump lorsqu’elle était enceinte de North, la seconde ne paraissait même pas enceinte au terme de sa grossesse. Mystères de la nature…

La jeune chanteuse américaine Reanna Stephens fait partie de la seconde catégorie. Enceinte de 7 mois, cette étudiante originaire de la Caroline du Sud a un ventre si peu développé à ce stade de la grossesse qu’elle est accusée de mentir. Mauvais buzz oblige, Reanna a tenu à avoir son droit de réponse. « Je ne suis pas en train de simuler ma grossesse. Ce bébé est un don de Dieu et j’en suis béni. Il grandit et bouge chaque jour« , a-t-elle expliqué à US Weekly.

Dans une autre interview accordée à Caters, Reanna a expliqué n’avoir pris que 2,2 Kg depuis le début de sa grossesse et que sa maman a eu le même petit ventre. « Ma mère était dans une situation similaire quand elle était enceinte. C’était une athlète et elle n’a su qu’au 7e mois qu’elle enceinte. Même si je suis bien plus petite qu’elle, je pense que le fait d’être active joue un rôle primordial dans la taille du baby bump« , a-t-elle ajouté. La jeune étudiante fait d’ailleurs beaucoup de cardio et de yoga.

Trop petit, trop grand, anorexique : tout comme Kate Middleton il y a quelques mois, Reanna Stephens rejoint donc le club des femmes enceintes critiquées sur les réseaux sociaux pour la taille de leur ventre. Du body shaming en somme.