Après une 6e édition 100% virtuelle, sous le pilotage de l’Association pour la sauvegarde de la ville de Nabeul (A.S.V.N.), le festival de la Harissa rouvre cette année les portes de « Dar Nabel » (ex-Sidi Dar Sidi Ali Azzouz et siège social de l’A.S.V.N.) au grand public pour fêter dignement son retour à la joie de vivre.

Le temps d’un week-end bien prolongé, les 7, 8, 9 et 10 octobre, les Nabeuliens du Goût et les visiteurs du festival célébreront une nouvelle fois la Harissa et la gastronomie piquante dans une ambiance « bon enfant » ponctuée par plusieurs animations de rue (carnaval, musique de fanfare, troupe de chant traditionnel féminin « la machta » de Nabeul, théâtre de rue, etc.), sans oublier les conférences scientifiques animées par des professeurs et des chercheurs.

Cette 7e édition sera une occasion pour effectuer un voyage visuel et gustatif à la découverte de nos artisans, chefs, producteurs locaux de qualité et des historiens, des saveurs de Nabeul et surtout, la star des produits du terroir tunisien : la Harissa et ses différentes déclinaisons !

La cuisine de rue tunisienne à l’honneur

À noter la gourmandise de la « street food » (cuisine de rue) tunisienne sera aussi à l’honneur lors de cette session 2021.

Durant les quatre jours du festival, le célèbre gargotier « El Behi » sortira de sa retraite pour enchanter nos papilles avec ses délicieux plats et sandwichs tunisiens sur la place Farhat Hached.

Le « lablabi » de la tradition judéo-nabeulienne de l’enfant du bled Hassen Hariga ainsi que la «slata méchouia » et le pain « tabouna » de Chahida Boufaied seront, également, présents au rendez-vous.

La transmission culinaire au cœur du festival

Loin des sentiers battus, le programme fera appel pour cette 7e édition aux apprenants — les chefs cuisiniers en herbe — du Centre de formation touristique de Nabeul pour régaler les fins gourmets à travers des « Cooking Shows » (ateliers et démonstrations culinaires).

Toujours dans l’esprit de la transmission, le festival organisera un concours culinaire de mets (traditionnels ou créatifs) à base de Harissa, dont les protagonistes seront des jeunes âgé(e)s de 18 à 26 ans qui seront jugé(e)s et encadré(e)s par les « Cordon bleus » (femmes ménagères) de l’Association pour la sauvegarde de la ville de Nabeul (A.S.V.N.).

Par ailleurs, une multitude de stands et d’activités seront présents dans le patio central de « Dar Nabel » pour vous offrir un parcours riche et varié, chaque jour, et donc une expérience complètement différente selon vos envies, vos goûts et vos humeurs.

Depuis 2015, l’Association pour la sauvegarde de la ville de Nabeul (A.S.V.N.) a su imposer cet évènement dans l’agenda culturel comme le festival phare de la gastronomie en Tunisie.

Il est à rappeler que l’A.S.V.N. a eu l’honneur de s’associer avec l’Institut national du patrimoine (I.N.P.) dans la préparation du dossier de candidature pour l’inscription de « la Harissa : savoirs, savoir-faire et pratiques culinaires et sociales » sur la Liste Représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité: une mesure qui figure dans la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (P.C.I.) adoptée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (U.N.E.S.C.O.) en 2003.

Bref, chaque année l’Association pour la sauvegarde de la ville de Nabeul (A.S.V.N.) concocte une programmation bien pimentée pour satisfaire petits et grands.

À vous de picorer à votre guise et à votre appétit dans notre programmation… sur place et bien évidemment derrière vos écrans !

*Suivez le festival en live streaming sur les pages Facebook :

Festival de la Harissa à Nabeul

ASVN – Association pour la Sauvegarde de la Ville de Nabeul