#7 La Chronique forme de Lamiss Kerkeni, coach sportif: L’entraînement croisé #7

0
871

Ces dernières semaines, je vous ai parlé de différents types d’exercices et activités à intégrer dans votre routine, pour vous remettre en forme ou pour perdre du poids. Plusieurs d’entre vous me demandent donc, ce qui est le plus efficace pour obtenir les résultats visés. S’il fallait choisir un mot pour vous répondre à toutes et à tous d’un coup, j’opterais pour : diversifiez!

C’est le principe fondateur de ce qu’on appelle, l’entraînement croisé (cross training) : une méthode d’entraînement physique dont le principe est d’intégrer plusieurs types d’activités dans un programme.

En effet, que vous ayez 10 ou 25 kilos à perdre, que votre objectif soit simplement de renforcer vos muscles ou de vous maintenir en bonne santé, modifier les formes de travail, les exercices, la difficulté et l’activité elle-même sont d’une grande importance.

C’est d’abord une technique qui vous permet de faire travailler différentes parties du corps. On ne sollicite pas les mêmes muscles et surtout pas de la même manière, lors d’une séance de natation ou lors d’un jogging. Travailler différents groupes musculaires, présente donc un bénéfice de santé, mais aussi d’esthétique. Vous sculptez ainsi votre corps de façon homogène et à terme, vous obtiendrez une silhouette plus harmonieuse. Rien de plus logique, n’est ce pas? Pourtant, les habitués des salles de sports auront tous remarqué le nombre surprenant de  personnes s’acharnant à travailler une partie du corps au détriment d’une autre… Obtenant donc une silhouette totalement disproportionnée (spécialité masculine…).

coach

Ensuite, l’entraînement croisé permet de renforcer l’ensemble de votre corps et améliore donc votre performance générale (endurance, résistance, souplesse, force, vitesse etc…). Votre musculature devenant plus complète, vous résisterez mieux aux chocs ou tensions en renforçant vos articulations. Vous éviterez de surmener toujours les mêmes groupes musculaires et réduirez ainsi considérablement le risque de blessure.

Sachez également que le corps s’habitue vite!

Sachez également que le corps s’habitue vite! Si vous ne variez pas l’entraînement et/ou n’en augmentez pas la difficulté, vous cesserez de progresser. C’est aussi simple que cela. Il faut toujours continuer à surprendre le corps et ressentir une certaine difficulté dans l’exercice. Lorsque celui-ci nous semble facile, c’est fort probablement le signe que l’on doit varier ou en augmenter l’intensité.

Finalement, c’est une question de motivation. Faire des activités différentes, évite la monotonie et rend ce moment sportif particulièrement agréable. On ne s’ennuie pas, car les séances ne se ressemblent pas. C’est tout bénef, donc!

Ainsi, si vous cherchez à optimiser le temps passé à faire du sport, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire. Entre cours collectifs, séance de musculation sur appareil, balade en vélo, une partie de foot ou un tennis, les possibilités sont multiples.

Vos objectifs étant (évidemment) déterminés, il ne vous reste maintenant qu’à planifier et exécuter : GO!

Par Lamiss Kerkeni