5 idées préventives contre le burn-out

0
1007

Comme nous n’avons ni le temps ni les moyens de passer toute l’année en vacances, il faut bien se rendre à l’évidence que travailler est une nécessité. Néanmoins, de nombreuses personnes sont tellement plongées dans leurs dossiers qu’elles ne réalisent même pas que cela se fait au détriment de leur santé. Résultat : elles sont à deux doigts du burn-out (ou épuisement professionnel). Les nerfs sont à bout, la sensibilité est exacerbée et la fatigue est bien installée. Que faire pour ne pas péter les plombs au bureau ?

1. Travailler comme un athlète

Selon une étude de la Florida State University, l’idéal serait de travailler comme des sportifs de haut niveau, par cycles d’1h30. Il faudrait donc se donner à fond pendant une heure et demi puis se reposer, et recommencer. Une règle que nous devrions tous appliquer même dans notre vie quotidienne. 1h30 d’intensité-pause.

2. Savoir quelles sont les choses qui vous épuisent

À chaque problème, sa solution, mais surtout son origine. Si en plus il y en a beaucoup, cela ne risque pas d’arranger votre cas. Cherchez donc ces obstacles pour mieux les éviter, mais cherchez également ce qui vous motive et vous donne de l’énergie (dans le domaine professionnel ou privé).

3. Arrêter de haïr vos collègues

Vous trouvez que vos collègues sont épouvantables et vous vous enfermez dans votre bulle. Problème : vous les percevez comme une menace, un gros point négatif dégageant de mauvaises ondes. En fin de compte, vous ne faites que travailler toute la journée sans prendre le temps de respirer et d’échanger avec vos collègues. Solution : trouver l’origine du problème, en discuter et comprendre que le monde n’est pas à votre image. Tout ira beaucoup mieux.

4. Faites votre travail et basta

Vous avez été embauché(e) pour occuper un poste bien précis. Pourtant, vous vous retrouvez quand même à faire non seulement le travail des autres (soit parce qu’on vous le demande soit parce que votre collègue est une catastrophe). Problème : vous faites un double travail et vous n’en pouvez plus. Solution : faire gentiment savoir que vous avez une tâche bien précise. On vous promet d’être payé(e) en heures supplémentaires ? Est-ce que cela vaut vraiment le coup de perdre en temps de libre pour de l’argent ?

5. Les vacances

Il n’y a pas de secret : quand on est à deux doigts de faire un burn-out, il faut souffler. Changez donc d’air en prenant quelques jours de vacances, de préférence dans un autre pays pour être dépaysé(e).