4ème session du Cinéma au Musée  (du 13 au 16 SEPTEMBRE 2018)

0
113

Du 13 au 16 Septembre 2018  et pour 4 jours, Sousse sera la capitale tunisienne du Patrimoine Cinématographique Mondial. Des films qui ont reçu la Palme d’Or comme YOL du réalisateur Turque Yilmaz Güney ou  qui ont obtenus l’Oscar comme le  chef d’œuvre du néo-réalisme italien LE VOLEUR  DE BICYCLETTE de Vittorio De Sica seront au programme de cette 4° session de la manifestation Cinéma au Musée.

Quatre longs métrages, dans leurs versions restaurées et numérisées en Haute Définition, seront projetés en avant première nationale à l’esplanade du Musée Archéologique de Sousse, après avoir été présentés à Cannes Classiques en 2017 et 2018.

Ce rendez-vous du Cinéma au Musée qui arrive à sa 4° session est une initiative dédiée à la promotion du Patrimoine Cinématographique. Elle est  organisée par l’Association Culturelle Afrique-Méditerranée en partenariat avec le CNCI et le soutien de l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et la Promotion Culturelle, de la Délégation Régionale des Affaires Culturelles de Sousse et de l’Institut Culturel Italien de Tunis.

Projection des films :

YOL de Yilmaz Güney  (Suisse/Turquie 198), Palme d’or en 1982.

Le Voleur de Bicyclette de Vittorio Di Sica (Italie 1947), Oscar du Meilleur film étranger en 1949.

Hyènes de Djibril Diop Mambety (Sénégal/suisse/France 1992), sélection officielle Cannes 1992.

Al Massir (Le destin) de Youssef Chahine (Egypte 1997) sélection officielle Cannes 1997.

Outre ces classiques du cinéma mondial qui, comme chaque année seront une occasion pour le public de Cinéma au Musée de renouer avec l’histoire du cinéma et de voyager à travers les images de maîtres incontestés du 7ème art, la 4ème session de cette manifestation fera découvrir aux participants des images oubliées de la ville  Sousse et de la  Tunisie en générale. Une sélection de courts métrages sera également proposée cette année constituant une partie de la mémoire cinématographique de/sur la Tunisie trouvés dans différentes archives de films en Belgique, en Italie et en France.

Cette année un hommage sera rendu au cinéaste Tunisien Hédi Ben Khalifa, décédé en France à l’âge de 47 ans et dont la cinémathèque française, en collaboration avec  la fille du cinéaste, vient de restituer au public cinéphile deux de ses courts métrages qu’on croyait perdus à jamais.  Cet hommage consistera en la projection de deux  films: Paris Mai 68 coréalisé  avec  Charles Matton  et  la Distribution de pain que l’artiste a produit en 1957 et  coréalisé avec Cécile Decugis.

Sousse découvrira aussi cette année et à l’occasion de la 4ème session de Cinéma au Musée des images de 1968 à travers la projection de Les Enfants de Sousse, un film inédit du journaliste et critique de cinéma belge Dimitri Balachoff.

Le même programme contiendra ce qui reste (les chutes) d’un film intitulé « Et pourtant »  réalisé en 1968 par Hédhili Chaouach et un de ses amis membre du Ciné-club de Sousse -Alain Midy. Le film en question est une fiction, tourné dans les rues de la perle du sahel et après avoir été présenté au festival de Kelibia est envoyé à l’étranger pour participer à une manifestation cinématographique. La copie en inversible n’est plus jamais revenue en Tunisie et a été perdue de vue. Une opération de sauvetage in extremis de ce qui reste des images tournées a l’époque  a été faite par l’équipe de  la cinémathèque de Milan.

Enfin, une soirée spéciale sera dédiée au cinéma muet à travers un ciné concert et la projection de deux films de comédie : Charlot Dentiste de Charlie Chaplin, usa 1917 et  L’enfant Terrible de Guillaume et Ferdinand, Italie 1914. Le projecteur sera  un vieux projecteur WESTREX  35mm avec lanterne à Arc au Charbon, une expérience exceptionnelle et un voyage dans l’histoire de la projection du Cinéma argentiques.

Rendez-vous du 13 au 16 septembre 2018, l’entrée est gratuite sur l’esplanade du Musée Archéologique de Sousse.