46% des jeunes tunisiens ne croient plus en la démocratie dans le monde arabe

0
1194

D'après une étude réalisée par Asda'a Burson-Marsteller, 39% des jeunes pensent que la démocratie ne marchera jamais dans la région (46% des Tunisiens). Un constat auquel est arrivée la société de conseil après un sondage réalisé annuellement depuis 7 ans auprès des jeunes du Moyen-Orient (16 pays dont la Tunisie, le Yémen, le Qatar, L'Arabie Saoudite et le Maroc). Il en ressort également qu'en 2011, 92% des jeunes espéraient vivre en démocratie et qu'en 2014, 41% d'entre eux pensent que le plus gros obstacle auquel fait face le Moyen-Orient est le manque de démocratie ! Malheureusement, les jeunes ne croient plus en un changement positif suscité par le printemps arabe. En effet, en 2012, 72% d'entre eux s'attendaient à une plus grande démocratie dans la région après les différentes révolutions alors qu'aujourd'hui, ils ne sont plus que 36% à partager cet avis. Pourtant, en faisant le bilan des 5 dernières années, 57% des jeunes pensent que leur pays évolue dans la bonne direction (57% des jeunes du Maghreb Arabe également) et 67% estiment que le meilleur reste à venir (73% dans la région du Maghreb Arabe)

Dans un tout autre contexte, la majorité des jeunes sondés estime que Daesh est le plus grand obstacle pour les gouvernements de la région mais que ceux-ci sont à même d'y faire face. Et alors que le chômage reste une préoccupation majeure, ils pensent tout de même lancer leurs propres projets. L'Arabie Saoudite est perçue comme le meilleur allié dans la région suivie par les Etats-Unis et les Emirats Arabes Unis. Ces derniers sont d'ailleurs considérés par les jeunes comme le pays où il fait bon vivre et sont perçus comme un modèle de réussite dans la région. 

 

]]>