[:fr] 

Une photo, un sourire, un texte touchant, et son habituel langage métaphorique… C’est ainsi que Mohamed Oussama Houij a annoncé la fin de son aventure. 300 kilomètres se termine ici. Une belle expérience courageuse mais ô combien douloureuse, même pour nous, simples lecteurs.

[…]J'ai marché sans relache, sous le soleil et sous la pluie. J'ai nettoyé de mes propres bras ce que l'humain n'a…

Gepostet von 300 Kilomètres am Montag, 27. August 2018

La Tunisie a beau avoir les plus belles plages du monde, mais au fil de ses pas nous avons découvert le revers de la médaille, le venin de l’être humain.

[…]On est rentré de lescapade, dans ce qui devait etre l'un des plus beau coins de la Tunisie. Du plastique, des…

Gepostet von 300 Kilomètres am Montag, 20. August 2018

Mais à travers sa cause, nous avons aussi découvert la bonté de nos concitoyens, ces personnes qui ont cru en lui et ces personnes qui lui ont prêté main forte.

Ce jeune homme a, au final, réussi à nous redonner foi en l’humanité.


En attendant ses prochains projets, dont le recueil de photos de son expérience, soyons un peu plus cléments envers mère nature.

Et ce n’est qu’un au revoir, comme il a dit 🙂

Au fil des kilomètres – Postlude[…]Mon corps lâche péniblement et j'oscille entre sommeil comateux et deambulation…

Gepostet von 300 Kilomètres am Dienstag, 28. August 2018