#3 La Chronique forme de Lamiss Kerkeni, coach sportif: La Motivation #3

0
1077

Lamiss Kerkeni, coach sportif, nous écrit tous les vendredis pour donner des conseils, encourager et booster les jeunes mamans (et aussi les non mamans) dans le but de retrouver la ligne et le corps qu’elles ont toujours rêvé d’avoir. Après la chronique 1 et 2, Lamiss nous explique comment garder sa motivation dans cette 3ème chronique:

Vous êtes pleine de bonne volonté, extrêmement motivée et déterminée à venir à bout  de ces kilos en trop. Marre de vous sentir molle, inactive et fatiguée et étant maintenant (évidemment, hein..) de fidèles lectrices de mes articles, vous avez pris le temps de vous poser les bonnes questions et de déterminer les bons objectifs SMART. Bravo les filles, c’est un excellent départ !

Ceci dit, je dois encore vous livrer quelques petits trucs qui vous permettront de faciliter la mise en œuvre de votre programme (alimentaire et  sportif) et la poursuite de celui-ci. 

Voici donc 7 astuces pour rester motivée :

  • Choisissez un club de sport prêt de chez vous :

Pas besoin d’être diplômé de polytechnique pour se rendre compte que s’il nous faut conduire pendant plus de 15 minutes dans la circulation, nous réduisons grandement nos chances d’être assidues à nos séances de sport. C’est tout bonnement mathématique. Optez donc pour une salle proche de chez vous ou de votre lieu de travail afin de ne pas risquer de vous décourager.

  • Visez le divertissement :

Si vous n’êtes pas très sportive, il faut trouver l’activité qui vous donnera envie d’y être à chaque fois. Les salles de sports offrent une grande variété de cours et beaucoup vous permettent de vous défouler en dépensant un max de calories. Alors pour commencer, histoire de vous réconcilier avec l’activité physique, visez des cours en groupe tels que la salsa ou la Zumba. On s’éclate, se dépense et on peut se tromper et en rire sans avoir peur du ridicule. L’important c’est de se faire plaisir en bougeant !

Zumba-1

  • Faites-vous belle pour aller transpirer :

S’il vous plait les filles, on arrête avec cette idée « c’est bon je vais au sport, je peux être apprêtée comme l’as de pique d’un jeu de chkobba en fin vie ». Non, non et non, je ne suis pas d’accord ! Premièrement, sur un plan pratique, pour s’entraîner correctement, il faut être équipée correctement. De bonnes baskets adaptées et pas trop usées, vous garantiront des séances de sport plus agréables et un moindre risque de blessures. Un soutien-gorge sportif vous évitera, d’abord, l’air de mammifère en période de lactation, mais atténuera surtout le rebond du tissu mammaire de plus 74% (contre environ 38% pour un soutien-gorge normal). Deuxièmement, sur un plan esthétique, bouger devant un miroir est nettement plus agréable quand on se trouve jolie. C’est bon pour le moral et ça boost la motivation. Exit donc le look de serpillère agonisante, place aux couleurs, aux accessoires et au look soigné, sans tomber dans l’excès …Evidemment ! (illustration en photo ;))

Sport-1

 

  • Trouvez le bon coach :

Tout comme à l’école, un coach peut vous faire détester le sport comme vous rendre totalement accroc. Pendant que certains ne donnent pas assez d’indications, laissant bon nombre de participants largués, d’autres ne se renouvellent pas suffisamment et finissent par ennuyer leur public. Il y a presque autant de styles de coaching que de personnalités différentes. En somme, dites-vous qu’avec votre entraineur, c’est une véritable rencontre. Il ne faut pas hésiter à changer de cours pour trouver celui qui vous convient le mieux.

  • Instaurez une routine :

Pour éviter de vous poser 36 000 questions existentielles et de trouver 100 excuses « très sérieuses » pouvant vous éviter d’aller à votre séance de sport ce jour-là, revoyez dès le départ votre planning et décidez des moments où vous serez « au sport ». Qu’il pleuve, qu’il vente, que votre belle-mère débarque ou que votre chien ait la grippe, il n’y a que le couvre-feu qui puisse vous faire rater votre séance et encore…Les salles sérieuses adaptent très vite leurs horaires. Il en va de même pour votre régime alimentaire. Si le programme préalablement fixé est bien adapté, réaliste et assez flexible pour s’adapter à la vie en société (diners entre amis, repas familiaux et occasions diverses), vous n’avez aucune raison de ne pas le respecter.

Mettez donc en place une routine, prenez le temps de vous y installer et de l’adopter. Vous verrez, c’est infaillible, après quelques semaines, le tout vous semblera très naturel.

  • Ne montez pas sur la balance tous les jours :

Il faut du temps au temps. Ne restez pas braquées sur les résultats, quand c’est le processus qui importe. Si après une semaine d’entrainement et de régime alimentaire, vous n’avez toujours pas perdu un gramme, il n’est pas encore l’heure de tomber en dépression en vidant le pot de Nutella.

deprime

Prenez du recul et révisez les motifs qui vous ont conduit à entreprendre ce programme. N’êtes-vous pas déjà fière et heureuse d’avoir enfin décidé de prendre soin de vous ? Ne vous sentez-vous pas plus positive, plus énergique et en meilleure forme ? N’est-ce pas déjà là un gain précieux ? Concentrez-vous sur les bénéfices d’un régime alimentaire plus sain et de chaque séance de sport que vous vous êtes offerte. Ne vivez pas vos efforts comme une punition, mais plutôt comme un cadeau que vous vous faites et persévérez. Les résultats suivront inévitablement.

  • Lancez-vous et persévérez !

N’attendez plus. Lancez-vous immédiatement, selon vos objectifs, vos envies et vos moyens. Dites-vous que vous avez le pouvoir de changer votre silhouette et votre vie immédiatement, quel que soit votre condition actuelle. Chaque effort compte, chaque repas compte et votre attitude fera toute la différence. Si l’effort fourni aujourd’hui ne vous semble pas suffisant ou ne respecte pas votre plan, ne vous découragez pas. Concentrez-vous sur les petits accomplissements et dites-vous que demain vous serez plus disciplinée.

Lamis-coach-couv

Par Lamiss Kerkeni