VIDEO L’huile de pépins de figue de Barbarie Bio : la Sultane de la nouvelle cosmétique tunisienne

0
270

Dans le langage populaire, le « hindi » s’est toujours vu décerner le titre du sultan des fruits. En réalité, pendant longtemps, la figue de barbarie était considérée comme le fruit des pauvres. Aujourd’hui, elle est en phase de devenir un véritable moteur pour le secteur cosmétique.

L’huile de pépins de figue de Barbarie bio, un produit dermatologique anti-âge, est considérée comme le fer de lance de la nouvelle cosmétique tunisienne. Riche en Omega 6 et en vitamine E, cet élixir de beauté régénère, cicatrise, diminue les rides, réduit les tâches, raffermit la peau et estompe les vergetures. Pour produire 1L de cette huile, il faut 30 kg de pépins, soit une tonne de figues de barbarie. 

Il y a quelques années, on pouvait compter les entreprises de la filière figue de barbarie biologique en Tunisie sur les doigts de la main. Aujourd’hui, ce secteur très dynamique compte plus d’une trentaine d’opérateurs.

Les investissements dans la filière réalisés au cours des 4 dernières années dépassent les 15 millions de dinars tunisiens, ce qui a permis de créer près d’un millier d’emploi. En parallèle avec l’augmentation des opérateurs, la filière a également connu une grande diversification de la gamme de produits. 

Au démarrage, les entreprises se focalisait presque exclusivement sur l’huile de pépins de figue de barbarie bio et les produits cosmétiques à savoir des gels, des crèmes, des savons, des sérums, des shampooings et bien d’autres.

Aujourd’hui, elles mettent également en avant une large gamme de produits agroalimentaires, notamment le vinaigre amincissant, le sirop sans sucre ajouté, le miel, le jus ou encore les aliments de bétails en s’orientant chaque fois plus vers l’exportation. Actuellement, les produits issus de la figue de barbarie occupent déjà la 5e place des exportations tunisiennes du secteur biologique tunisien.

Le rayonnement du produit tunisien sur les marchés a été possible grâce à la collaboration entre les différents intervenants du secteur qui s’est mise en place il y a 3 ans sous le logo «Organic Cactus Seed Oil – Origin Tunisia».

Ce programme a été initié par la Direction Générale de l’Agriculture Biologique (DGAB) avec l’appui du projet PAMPAT mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel avec un financement suisse.

La coopération des entreprises dans le cadre du programme de promotion «Organic Cactus Seed Oil – Origin Tunisia » a permis de renforcer les liens entre les opérateurs, de mutualiser leurs efforts et d’aboutir à la naissance de l’Association Nationale de Développement du Cactus (ANADEC) qui regroupe aujourd’hui la majorité des entreprises du secteur.

De leur côté, les institutions tunisiennes œuvrent pour la valorisation du produit phare du secteur cosmétique. Ainsi pour la deuxième année consécutive, le CEPEX mettra sous les projecteurs l’huile de pépins de figue de barbarie tunisienne à l’occasion de la participation tunisienne au salon cosmétique international INCOSMETICS qui se tiendra en avril 2020 en Espagne.

Dans les années à venir, l’huile de pépins de figue de barbarie tunisienne continuera certainement à faire parler d’elle tout en s’imposant sur les marchés à l’international.

Cette nouvelle vidéo qui vient d’être réalisée montre le grand potentiel caché de l’huile de pépins de figue de barbarie, un produit qui est considéré aujourd’hui comme la Sultane de la nouvelle cosmétique tunisienne.

L’expérience de l’huile de pépins de figue de barbarie est la meilleure preuve que la Tunisie dispose de richesses insoupçonnées et peut conquérir les marchés internationaux en valorisant des produits de terroir auparavant négligés.

Pour plus d’informations : pampattunis@unido.org

Selon communiqué.