La vie d’une femme passe par différentes étapes. Toutes ne sont pas évidentes, en particulier avec les hormones qui les rythment. Certaines peuvent même s’avérer douloureuses.

Retour sur quelques uns des moments affligeants de notre existence:

1-Le début de la croissance des seins:

boobs

c’est le premier signe de déclenchement de la puberté, qui arrive en général entre 8 et 13 ans et qui, bien sûr, fait mal.

2-Avoir ses règles: déjà que le fait d’avoir du sang qui coule n’est pas très agréable, mais en plus on doit le supporter tous les mois…pendant toute une semaine! Et bien sûr ça fait mal. Y en a qui commencent à souffrir une semaine avant avec des douleurs aux ovaires, au dos, au bas du ventre, aux jambes, à la tête,… une souffrance qui se poursuit quand les anglais débarquent! Sans parler des sautes d’humeur.

3-L’ovulation: certaines filles, pendant cette période, ressentent des douleurs aux ovaires.

4-L’épilation:

l épilation

enlever des poils ça fait mal. Enlever des poils dans les endroits les plus improbables du corps, ça fait super mal!

5-Le premier rapport sexuel: qui diffère d’une fille à une autre. Il peut être seulement désagréable pour certaines comme il peut être extrêmement douloureux pour d’autres.

6-Le gynécologue: la mammographie fait mal, le frottis peut faire mal ou être désagréable, certaines échographies font mal,…

7-La grossesse: plusieurs désagréments peuvent être subis par une femme enceinte, parmi lesquelles on peut citer le fait d’avoir tout le temps des envies pressantes, d’avoir tout le temps sommeil, le reflux, les nausées, les vomissements, les gaz intestinaux, les hémorroïdes, le mal du dos, les seins qui gonflent, le risque d’avoir des mycoses, la névralgie sciatique dans certains cas. On peut aussi avoir mal lorsque le bébé bouge ou donne des coups, sans oublier les contractions avant l’accouchement.

8-L’accouchement:

accouchement

si c’est une césarienne, on a les douleurs post-opératoires qui durent environ une semaine, et quelques petits désagréments comme le fait d’avoir le contour de la cicatrice anesthésié pendant plusieurs mois. S’il s’agit d’un accouchement par voie basse, on peut citer les contractions après la perte des eaux et l’accouchement en lui-même s’il est fait sans péridurale. En outre, on a généralement recours, dans les deux cas, à une épisiotomie.

9-Le baby blues: cette crise de maternité durant laquelle les sautes d’humeur se multiplient, on a la gorge nouée, on pleure pour un rien…

10-L’allaitement: la montée de lait et l’engorgement qui font très mal, les tétons qui risquent de s’irriter, le manque de calcium qui peut engendrer la perte des cheveux ou l’hypersensibilité dentaire.

11-La ménopause: certains troubles peuvent apparaître à cette étape, comme les bouffées de chaleur, la prise de poids, la sautes d’humeur (encore), les maux de tête, la sensation de grande fatigue, les troubles du sommeil, les troubles vaginaux ou urinaires, les douleurs articulaires…