10 “bocaux” indispensables dans une cuisine tunisienne

0
4357

 

En Tunisie, nous avons un penchant pour la conservation d’aliments dans des bocaux. Qu’il s’agisse de viandes pour nos plats typiques (couscous, mhamsa, hlelem et autres) ou de légumes en guise d’accompagnement, chaque cuisine tunisienne doit être munie de sa propre provision de ces bocaux indispensables.

1-Bnedek بنادق : Ce sont des boulettes de viande qu’on laisse mijoter dans de l’eau et de l’huile et qu’on conserve dans des bocaux avec l’huile dans laquelle on les a faites cuire.

bnedek

2-Kadid – قديد : C’est de la viande séchée qu’on met dans de l’huile bouillonnante. On le conserve également dans un bocal avec cette même huile. On procède de la même manière pour le Osbène Cheyah عصبان شايح (panse farcie séchée).

haithem ben aissa
3-Emelah – إمالح : Ce sont les variantes. Des légumes coupés et marinés dans de l’eau et du sel.

melah
4-Felfel mallah – فلفل ملح : Poivrons ou piments verts marinés dans de l’eau et du sel.

felfel mallah
5-Felfel Barlaabid – فلفل بر العبيد : Piment rouge mariné dans de l’eau et du sel.

felfel barlaabid 2
6-Limoun – ليمون: Du citron mariné dans de l’eau et du sel.

limoun
7-زيتون ملح : Olives vertes et noires marinées dans de l’eau et du sel.

olives noires

Et

olives
8-Les câpres – الكبار: On les conserve avec du sel.

capre

9-Torchi – طرشي: Cette appellation varie d’une région à une autre. Si certains l’utilisent pour le piment d’autres le font pour le navet ou le radis, qu’on met dans de l’eau chaude pendant toute une nuit. On les assaisonne ensuite avec du vinaigre et de la harissa.

torchi
10-La harissa – الهريسة

harissa